• L’heure du grand départ du 35ème Marathon des Sables

  • Photos : @CIMBALY MDS 2018 – JOSUEF PHOTO

    C’est parti ! 672 coureurs, issus de 41 pays du monde, vont prendre le départ de la 35ème édition du Marathon des Sables ce dimanche 3 octobre. Au cœur du désert du Maroc, ils devront parcourir 6 étapes comprises entre 30 et 90 km, en total autonomie.

    Le grand rendez-vous tant attendu est enfin là. Après deux reports, l’épreuve mythique, ordinairement organisée en avril fait son retour. Ce dimanche 3 octobre, 672 participants vont prendre le départ de la première des 6 étapes que compte le MDS. Au total, 250 km seront à parcourir en 7 jours.

    Le MDS se court à allure libre : les concurrents peuvent marcher tout au long de l’épreuve, et être finisher. Ainsi les moins rapides parcourent ces 250 km à environ 3 km/h de moyenne (83 heures), et les plus rapides à 14 km/h (18 heures). La chaleur, le poids du sac-à-dos, le relief parfois tourmenté et le sable compliquent la progression, causant courbatures, crampes, ampoules, et parfois même des blessures. Pour autant, le nombre de concurrents parvenant au bout de l’épreuve reste élevé : on dénombre 90 à 95% de Finishers chaque année.

    Pendant sept jours, aucun aliment n’est fourni aux concurrents : ils doivent se débrouiller avec ce qu’ils ont préparé minutieusement chez eux. Chaque soir, ils pourront en revanche retrouver un bivouac dans lequel ils dormiront dans une tente à huit. De quoi renforcer l’esprit de camaraderie.

    Le Marathon des Sables est intimement lié au Maroc. Il est sa terre d’origine. Depuis 1986, la caravane menée par Patrick Bauer a fait découvrir à des milliers de coureurs la beauté et la richesse du Sahara sud-marocain, ainsi qu’à des centaines de millions de téléspectateurs à travers le monde.

    Des profils de coureurs hors du commun

    Les Marocains, les frères El Morabity, font figure de grands favoris. L’ainé, Rachid, a déjà remporté à 7 reprises le MDS. Son petit frère Mohammed, à terminer deuxième lors des trois dernières éditions. Lahcen Ahansal, vainqueur de 10 MDS, revient cette année mais dans un cadre solidaire. Il accompagnera en effet des athlètes mal-voyants. On suivra également avec attention le parcours de Mathieu Blanchard. Ancien participant de l’émission Koh Lanta, le trailer a créé la surprise en août dernier en terminant 3ème de l’UTMB.

    Chez les femmes. on suivra de près la locale Aziza Raji ainsi que les Françaises Elise Caillet et Séverine Cailliez.

    Mais le Marathon des Sables, c’est aussi, comme chaque année, des concurrents au profil hors du commun. Ainsi cette année, on pourra suivre les aventures de la doyenne, Anne Bonzoumet, qui à 70 ans, en est déjà à son huitième MDS. Autre vétéran, Christian Ginter. A 67 ans, il détient le record de participation. Il participera cette année à sa 33ème édition !

    Nicolas Duplaa, de son côté, va réaliser ce MDS en espadrille. Novice sur cette épreuve, il s’est fait une spécialité de coureur avec ces chaussures…. très légères. Dans un genre encore plus « naturaliste », on regardera avec étonnement le parcours de Loury Lagardere, qui fera ce MDS pieds nus !

    La 35ème édition du Marathon des Sables sera à suivre en direct depuis le site internet de l’épreuve.

    Share on facebook
    Facebook
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

    If you agree to these terms, please click here.