Advertisement
  • François D’Haene s’offre une quatrième victoire sur l’UTMB

    En tête tout au long de la course, le traileur Français n’a laissé aucun espoir à ses concurrents sur l’épreuve reine de l’UTMB 2021. Le géant français boucle le tour du Mont Blanc et ses 170 km pour 10 000 m de D+ en 20h46 !

    Photos : UMTB

    François D’Haene devient le premier coureur à remporter quatre fois l’UTMB et ce, six semaines après la mythique Hardrock aux Etats-Unis. 13 minutes plus tard, c’est Aurélien Dunand-Pallaz qui franchissait la ligne d’arrivée à Chamonix, en deuxième position. Mathieu Blanchard, auteur d’une remontada incroyable prend la troisième place,

    Toujours aux avants-postes, François D’Haene a longtemps été accompagné par une bonne partie des favoris. Il a d’abord détenu une belle marge d’avance avec son ami, Jim Walmsley. Les deux hommes ont compté jusqu’à dix minutes d’avance sur un groupe composé de l’Espagnol Pablo Villa, du Russe Dimitri Mityaev, et des Français Aurélien Dunand-Pallaz et Germain Grangier.

    Mais l’américain a dû abandonner après 95km à Arnouvaz. Bien avant, c’était Xavier Thévenard qui avait dû arrêter dès le 50ème kilomètres. Juste avant le grand col Ferret, l’hécatombe commençait pour de bon. Alors que Mathieu Blanchard, Diego Pazoz et Ludovic Pommeret faisaient leur retour dans les premières places, Pablo Villa, Dimitri Mityaev et Tim Tollefson arrachaient leur dossard.

    Le Grand Col Ferret : le juge de paix

    Au sommet du grand col Ferret, à 101 km, les positions de tête étaient déjà quasiment figées. D’Haene comptait dèjà 10 minutes d’avance sur le duo Dunand-Pallaz/Grangier. Mathieu Blanchard pointait en 4ème position suivi de Ludovic Pommeret. C’est juste avant Trient que Blanchard dépassait Grangier.

    François D’Haene s’impose donc avec un quart d’heure d’avance sur Aurélien Dunand-Pallaz, le recordman du monde de D+ en 24h et 30 minutes devant Mathieu Blanchard. Ludovic Pommeret récolte la médaille en chocolat juste devant un Germain Grangier épuisé.

    « Après ma course difficile au Cap Vert, ce n’était pas un début de saison comme je l’imaginais, mais j’ai réussi à trouver les causes et à me remotiver pour ce gros challenge qui consistait en l’enchainement de la Hardrock et de l’Utmb et plutôt de belle manière donc je suis content. Celle là je l’ai vraiment savouré car elle était très dur à aller chercher. A Courmayeur, avec Jim, on a un peu trop joué et on l’a un peu payé. Ça a été vraiment dur entre Courmayeur et Champex. C’était une belle course, vraiment intense, »

    Record de l’épreuve pour Courtney Dauwalter

    Chez les femmes, la grande favorite Courtney Dauwalter a pris les devants très tôt. Elle figurait très rapidement dans le top 10 du classement général. Loin derrière, on retrouvait Mimmi Kotka et la Français Camille Bruyas. Au col Ferret, l’Américaine comptait alors 18′ et 36′ d’avance sur ses poursuivantes. Dauwalter s’impose finalement en 22h30, battant ainsi le record de l’épreuve ! Elle s’offre même une septième place au classement scratch ! Et c’est finalement Camille Bruyas qui vient chiper la deuxième place, 1h40 après la vainqueure. Mimmi Kotka termine finalement troisième chez les femmes.

    Share on facebook
    Facebook
    Share on google
    Google+
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

    If you agree to these terms, please click here.