Diagonale des Fous : Ludovic Pommeret et Daniel Jung victorieux main dans la main

  • Photo : capture d’écran Réunion Première

    Ce n’est pas un mais deux vainqueurs qui sont arrivés main dans la main sur le stade de la Redoute à Saint-Denis. Ludovic Pommeret et l’Italien Daniel Jung n’ont en effet pas su se départager, eux qui se sont retrouvés pendant un long moment seuls en tête de course.

    Comme en 2018 avec les victoires ex-aequo de François D’Haene et Benoit Girondel, ce sont deux hommes qui ont franchi en premier la ligne d’arrivée du stade de la Redoute. Il s’agit du Français Ludovic Pommeret et de l’Italien Daniel Jung. Ils terminent ensemble après avoir parcouru une grande partie de la course côte à côte. Ils ont rallié les 160 km et 9400 m de D+ en un peu plus de 23h02′. Benat Marmissolle, le Basque s’empare de la troisième marche du podium. La course a été marquée par les abandons à Cilaos de Benoit Girondel et Lambert Santelli, deux des principaux favoris.

    « On s’est bien aidé et l’entente était nickel. C’est un mec droit (Daniel Jung), il était très fort, c’est lui qui a fait le chaud », a réagit immédiatement Ludovic Pommeret, qui enchaînait ici après sa 4ème place sur l’UTMB l’été dernier. « C’était un rêve, Dani m’a offert ce rêve même si j’ai aussi fait ma part de boulot. Je suis très content », a poursuivit le Savoyard qui avait terminé deux fois à la deuxième place de la Diagonale des Fous.

    Chez les femmes, c’est Emilie Moroteaux qui était en tête, toujours en course, devant Sylvaine Cussot.

    Share on facebook
    Facebook
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire