--
  • Qui se cache derrière @anama_run ?

    @anama_run
  • On suit parfois des personnes sur Instagram sans les connaître vraiment, des inconnus qui sont apparus sur notre fil d’actualité par le miracle des algorithmes. Et si on cherchait à les connaître un peu plus ? Partons à la découverte de Ana, alias @anama_run

    “J’ai commencé à courir il y a 10 ans et honnêtement rien ne me prédisposait à courir dans ma vie car j’avais horreur de ça, comme bon nombre d’adolescentes si j’en crois les témoignages que j’ai pu lire. Ado, je me cachais de mon prof de sport derrière les arbres pour éviter de faire le tour du Bois de Boulogne en courant ! J’ai bien été sportive à un moment donné en pratiquant six ans de boxe française, je suis même allée jusqu’au championnat de France, un merveilleux souvenir mais suivie d’une longue traversée du désert sans sport à l’horizon.

    Malgré ma piètre expérience, c’est sur un terreau sportif que j’ai souhaité élever mes filles de 14 et 17 ans avec lesquelles je ne lâche rien en les encourageant à faire du sport régulièrement et à l’adolescence, c’est presque un job à temps plein, croyez-moi ! #traumatiseeducross #runningmum

    @Anama_run : des débuts difficiles avec la course à pied

    A l’âge adulte, j’ai tout tenté, tout essayé jusqu’à l’aquagym puisque j’ai la chance d’avoir une piscine à 50m de chez moi mais quand ça ne veut pas… ça ne veut pas. Et puis comme beaucoup de femmes, c’est l’enchaînement : deux grossesses, un peu plus de deux kilos en trop, envie d’avoir une vie plus saine, de prendre enfin du temps pour moi. Et là, miracle, des copines m’emmènent courir avec elles un samedi matin. Mais surtout, totale folie pour l’ex traumatisée du cross du collège que j’étais, j’accepte d’y aller ! Sur un malentendu, qui sait, ça peut marcher… #mamanmaispaseulement #sororite

    Inutile de préciser que le miracle n’a pas eu lieu ! Agonie respiratoire pendant 15 minutes la première fois, je m’accroche pourtant pour finir par réussir à courir trois fois par semaine une petite heure. Mais surtout, et c’est presque le plus important, je continue seule, ayant perdue mes copines dans ma foulée.

    C’est là que le rêve d’un premier marathon nait en moi… D’abord honteuse… Comment moi je pourrais oser m’aligner sur la distance mythique… Et de plus en plus forte. Je finis par m’inscrire dans un club d’athlétisme et quelques années plus tard, je suis officiellement marathonienne (trois fois d’ailleurs c’est important de le préciser) ! #marathon #nopainnogain

    @anama_run
    @anama_run, une coureuse passionnée et assidue !

    Une coureuse assidue

    Aujourd’hui, je fais quatre séances par semaine, deux en club et deux solo avec une séance de renfo musculaire (avec @Protrainer.fr). Pour certains, je suis devenue accro, moi je me définis comme une passionnée.

    L’histoire Instagram et du compte @anama_run est née de ma frustration de ne pas pouvoir partager ma nouvelle passion avec mon entourage. C’est toujours frustrant de rentrer avec sa jolie médaille et de ne pas pouvoir partager ta joie avec les autres. Non pas qu’ils ne me soutiennent pas, mais disons qu’ils ne sont pas non plus en mode « fan club » et passionnés par mes histoires de fractionnés et de course à pied. Les réseaux sociaux ont pris cette place et mois après mois, mes entraînements, mes doutes, mes joies ont trouvé leur public. La communauté qui suit @anama_run, ultra bienveillante c’est important de le préciser, était née. #igrunneuse #instagram

    @anama_run : “Si j’y arrive, tout le monde peut”

    Mon histoire c’est celle de Madame Tout le monde que rien ne prédisposait à devenir « influenceuse » running, enfin « micro-influenceuse » comme on dit dans le jargon des marques. Je n’en reviens pas moi même et j’avoue que lorsque The North Face m’a proposé au printemps dernier de devenir ambassadrice pour leur marque, j’ai dû me pincer pour le croire ! Moi, @anama_run la planquée du cours d’EPS ? Vous êtes sûr ? J’ai encore du mal parfois à le réaliser. Mais cette reconnaissance me booste et me donne encore plus envie de dire à tout le monde « si j’y arrive un jour, tout le monde peut y arriver ! » #TeamExplorer #thenorthface

    Facebook
    Twitter
    LinkedIn
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    SOYEZ LES PREMIERS INFORMÉS DE NOS BONS PLANS, PROMOTIONS ET NOUVEAUTÉS. INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER JOGGING INTERNATIONAL !!
    This is default text for notification bar