• Lampe frontale : trois modèles pour affronter l’hiver

    lampe frontale
  • S’équiper d’une bonne lampe frontale peut s’avérer indispensable aux coureurs qui souhaitent s’aventurer de nuit sur des terrains peu éclairés. La lampe frontale permet de voir, mais aussi d’être vu. Voici trois modèles, testés sur le gril, pour affronter l’hiver.

    Petzl Swift RL : la lampe frontale de référence

    frontale
    Lampe frontale Petzl Swift RL

    Petzl, c’est un peu la référence sur le marché de la frontale pour le trail. Et cette Swift RL dispose de très nombreux atouts. Nous voici déjà avec un modèle très léger – moins de 100 grammes – et très compact, ce qui est un grand avantage quand on doit le porter plusieurs heures.

    Son maintien est très agréable, notamment grâce à son bandeau très doux et assez large au niveau de la partie qui touche directement le front ainsi que par sa confection en deux parties à l’arrière pour augmenter la surface de maintien. À l’essai, rien ne bouge.

    Son utilisation est très simple, car cette frontale ne possède qu’un unique bouton, depuis lequel toutes les manipulations sont possibles. On peut également la verrouiller, ce qui évite les allumages intempestifs lors du transport. Rechargeable facilement par câble USB, on apprécie aussi grandement sa petite jauge qui permet de savoir dans quel état se trouve la batterie.

    La Swift RL permet différents modes d’éclairage pouvant aller jusqu’à 900 lumens, ce qui offre une vision jusqu’à 150 mètres. Elle propose un mode intelligent, le Reactive Lighting, qui règle automatiquement la puissance d’éclairage et la forme du faisceau sans aucune manipulation. C’est très pratique et ça permet d’optimiser la batterie. On ne peut en revanche pas choisir la largeur de son faisceau. L’éclairage est donc de manière générale assez diffus.

    Le module de lumière est aussi réglable verticalement pour orienter l’éclairage.

    La marque annonce une autonomie maximale de 50 heures en mode intelligent avec une puissance de 100 lumens.

    LE VERDICT

    Compacte et légère, la Swift RL est appréciable autant pour son mode d’éclairage intelligent que son maintien et son grand confort. C’est un grand oui !

    Prix : 100 €

    Go’Lum Piom + 2 : la lampe frontale française

    frontale
    Lampes frontales Go’Lum Piom +

    La marque française Go’Lum propose une nouvelle version de sa frontale. Celle-ci se distingue par la présence de deux modes intelligents. L’un permet d’optimiser la batterie, l’autre servira à maximiser la puissance.

    En fait, le niveau d’éclairage s’adapte automatiquement en fonction de la vitesse et du terrain. Plus on va vite, plus l’intensité et le faisceau permettra de voir loin. Moins on va vite, plus l’éclairage sera puissant et focalisé, mais il permettra de voir moins loin.

    À l’essai, difficile de bien cerner le passage entre les deux modes. Même si la lampe n’est équipée que d’un bouton, son usage est parfois difficile à comprendre et demande une bonne maîtrise de l’outil. En revanche, l’éclairage est excellent, avec une puissance allant de 40 à 1000 lumens, que l’on peut également choisir en mode manuel.

    Avec la plus petite puissance, l’autonomie s’élèvera à 56 heures. On retiendra principalement qu’avec les modes intelligents, la batterie peut durer jusqu’à 15 heures. Elle se recharge via une batterie en lithium sous forme de pile à placer dans le boîtier. L’avantage, c’est qu’on peut emmener avec soi la batterie de recharge. Le problème, c’est que le boîtier à tendance à alourdir.

    Même si le poids reste relativement faible (125 grammes), il est entièrement réparti sur l’avant, ce qui a tendance à créer un déséquilibre et à gêner quelque peu le maintien de la frontale, qui va se retrouver à bouger quand on accélère. Mais ce n’est finalement qu’une question d’habitude. Le bandeau plutôt fin et ajustable reste quant à lui très agréable. On peut aussi orienter le faisceau, même si les différents crans ne sont pas très clairs.

    LE VERDICT

    La nouvelle version de la Piom +2 offre un double mode intelligent très intéressant, qui nécessitera tout de même une habitude d’usage pour bien en profiter. La puissance d’éclairage et son système de recharge permettent de partir sur tous les terrains. On regrettera simplement son maintien un peu déséquilibré et son prix assez élevé.

    Prix : 189 €

    RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DE CHAUSSURES

    Decathlon Evadict OnTrail 900 : pour les petits budgets

    Lampe frontale
    Lampe frontale Evadict On Trail 900

    Si la toute dernière frontale de la marque trail de Decathlon ne possède pas de mode intelligent, on apprécie grandement sa facilité d’usage. La lampe offre en effet trois modes d’éclairage : 100, 300 ou 900 lumens, ce qui permet de s’adapter à toutes les situations.

    Le mode 100 lumens permettra par exemple d’améliorer son confort visuel à l’aube ou à la tombée de la nuit quand le mode 900 lumens permettra de voir complètement dans l’obscurité, jusqu’à 150 mètres. Pour passer d’un mode à l’autre, il suffit de jouer avec la molette placée sur le côté, qui se tourne, tout simplement. Très simple et super-intuitif. Le module est aussi réglable verticalement sans cran, on peut donc choisir avec précision sa visée.

    La On Trail 900 propose en revanche un faisceau plus focalisé et donc moins diffus. On a cette impression de mieux voir là où on l’on pointe, mais d’avoir un éclairage moins périphérique. C’est une question d’habitude.

    Côté portage, cette frontale est plutôt bien équilibrée. Avec son poids de 139 grammes, on pourrait penser qu’elle est lourde, mais ce ressenti est dispersé grâce à la batterie déportée à l’arrière et reliée par un câble qui longe le bandeau. Aucun signe d’inconfort grâce au positionnement horizontal de la batterie et non vertical. La recharge se fait rapidement par câble USB. L’autonomie de la batterie va de 3h30 à 9 heures, selon l’intensité.

    LE VERDICT

    Simple, intuitive et confortable, cette ON TRAIL 900 coche toute les cases. Il faudra s’habituer à sa batterie déportée à l’arrière sans que cela ne vienne réduire la qualité du maintien. Gros point fort : son prix.

    Prix : 60 €

    Share on facebook
    Facebook
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

    If you agree to these terms, please click here.