Un nouveau record mondial sur semi féminin

Ce samedi 5 septembre, Run Czech organisait à Prague un semi-marathon exceptionnel où tout était fait pour briser les records. Ce fut le cas chez les féminines avec Peres Jepchirchir qui a parcouru les 21.095 mètres en 1h05’34 ».

Ce n’est pas le record mondiale de la distance chez les femmes, détenu par Ababel Yeshaneh en 1h04’31 » sur un marathon mixte, mais c’est la toute nouvelle marque mondiale sur un marathon exclusivement féminin. En parcourant 16.5 fois le petit circuit de 1,280 km du parc Letna à Prague en 1h05’34 », Peres Jepchichir a largement effacé l’ancienne marque de Gudeta en 1h06’11 ». La Kenyane participait avec sept autres athlètes à l’évènement « Ready for the restart » organisé par Run Czech et dont l’objectif était de battre ce record. Pari tenu donc.

Une perf à 58’37 » pour Kibiwott

Juste après la course féminine, c’est le plateau masculin qui a pris le départ sur ce même circuit. Objectif : passer sous les 58’30. Le Kenyan Kibiwott Kandie est passé tout près de cet exploit en réalisant un très joli 58’37 », cinquième marque mondiale. Encore loin malgré tout du record du monde de 58’01 » détenu par Geoffrey Kamworor.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Fermer le menu