Advertisement
  • C’est parti pour la 9ème édition de l’Echappée Belle

    Plus de 2000 participants vont se donner rendez-vous à partir de ce vendredi 20 août dans le massif de Belledonne dans les Alpes pour la 9ème édition de l’Echappée Belle. Course mythique par la difficulté de son terrain, les plaisirs sont variés : 149 km, 87 km, 62 km ou encore 24 km, la nouveauté de cette année 2021.

    Le top départ du 149 km sera donné ce vendredi 20 août à 5h du matin au domaine de Vizille non loin de Grenoble. Près de 500 courageux partiront ainsi l’assaut de l’intégralité du massif de Belledonne. Une aventure hors norme marquée par plus de 40 km consécutifs à plus de 2000 m et un minimum de redescentes en vallée. Attrayante par ses vues sur l’immensité de la vallée et des montagnes ainsi que par sa trentaine de lacs d’altitude, cette course est aussi inquiétante de par ses cailloux, ses pierriers et le niveau de technicité et de vigilance qu’elle demande. La vitesse moyenne est de 5km/h ! Même le grand François D’Haene, vainqueur en 2019, avait mis presque 24h à franchir la ligne d’arrivée située à Aiguebelle.

    Outre les courses de 87km et 62 km, plusieurs centaines de concurrents se sont inscrits sur l’épreuve de Skyrace, la grande nouveauté de cette année 2021. La Skyrace du Rocher Blanc est un parcours sauvage de 21km et 2000mD+ ouvert à 150 coureurs sélectionnés sur dossier.

    Les favoris

    Du haut niveau pour cette première édition de la Skyrace ! Le vice-champion du monde et champion de France de trail, Nicolas Martin sera sur la ligne de départ avec à ses côtés le skieur-alpiniste suisse et coureur de fond spécialisé en skyrunning Egli Pascal, son compatriote Julien Ancay, le belge Jerome Vanderschaeghe, Lucas Dupuy de la Team TrailHero Dynafit, Paul Burette, Joris Botton, habitué de L’Echappée Belle et Benjamin David, vainqueur de l’Intégrale en 2015.
    La bataille devrait également être belle du côté des filles avec la présence de Manon Benoît, de l’ancienne coureuse élite d’orientation Carole Klein, de Anne-Cécile Thevenot et de Lena Bonnel, membre de l’équipe de France de ski alpinisme Dynafit.

    Sur le 149km, un beau plateau très homogène chez les hommes comme chez les femmes : Edouard Laudier, vainqueur du Parcours des Crêtes 2019, les portugais Guilherme Lourenço et David Quelhas, le vainqueur de L’Échappée Belle Intégrale 2014, Sangé Sherpa, le canadien Jean-François Cauchon, Thibault Marquet et Mikael Pasero.
    Chez les féminines Sandrine Béranger, 1ère féminine de l’Echappée Belle en 2013 et 2018, vient remettre son titre en jeu et devrait trouver de la concurrence auprès de l’espagnole Silvia Ainhoa Trigueros Garrote, d’Irina Malejonock et de l’ancienne championne de fleuret Claire Bannwarth.

    Sur le 84km seront à suivre avec attention : Arnaud Lesprillier, Emilien Schiavo et Benoît Amiot.

    Sur le 62km, nous retrouverons notamment : Ludovic Collomb, Gaëlle Decorse, 1ère féminine de ce parcours en 2018 et Esther Eustache.

    Share on facebook
    Facebook
    Share on google
    Google+
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire