Advertisement
  • Kipchoge et Jepchirchir, champions olympiques du Marathon

    Sans surprise, le Kényan a remporté l’épreuve olympique du Marathon des JO de Tokyo. Il a terminé avec plus d’une minute d’avance sur ses poursuivants pour s’imposer en 2h08’38. Le premier français, Nicolas Navarro termine 12è.

    Photo : Capture d’écran Instagram Kipchoge

    Couru ce dimanche 8 août à Sapporo, le Marathon olympique a été remporté par la star de la discipline, Eliud Kipchoge. Le recordman du monde de la distance reine devient ainsi double champion olympique après son sacre lors des JO de Rio en 2016. Le Kényan n’a pas tremblé en distançant ses adversaires entre le 30è et le 35è kilomètre. Le podium est complété par le Néerlandais Abdi Nageeye (+1’20) et le Belge Bashir Abdi (+1’22).

    Du côté des bleus, la surprise a été créée par Nicolas Navarro, lequel a pris une très jolie 12è place (+4’12), effectuant ainsi une belle remontée, lui qui se trouvait en 47è position à mi-course. Longtemps dans le coup, Mohrad Amdouni se classe finalement 17è (+5’55). Enfin, Hassan Chahdi termine 45è (+10’02).

    Doublé Kényan chez les femmes

    Chez les femmes, le Kenya a été doublement représentée avec la victoire de Peres Jepchirchir, qui boucle la distance en 2h27’20’. Elle devance donc sa compatriote Brigid Kosgei de 16 secondes. L’Américaine Molly Seidel (+0’26) complète la troisième marche du podium.

    Seule française engagée, Susan Jeptooo, termine à la 38è place à plus de 9minutes de la championne olympique.

    Share on facebook
    Facebook
    Share on google
    Google+
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

    If you agree to these terms, please click here.