--
  • Course à pied : comment soigner une ampoule ?

    Comment soigner une ampoule ?
  • Le pied est l’un des membres du coureur à pied le plus sensible. Souffrir de ses pieds peut mener l’athlète à un véritable calvaire. C’est notamment le cas avec l’ampoule. Comment soigner une ampoule et comment l’éviter. Nos réponses avec David Brouchet, podologue-pédicure du sport au Plessis-Trévisse.

    L’ampoule, ou la phlyctène, est provoquée par un frottement intempestif sur la peau. « La peau se flétrit et une poche de liquide pyogène, c’est-à-dire non-infectieux, se créée alors. La poche prend de plus en plus de place ce qui provoque une réaction inflammatoire, puis une cloque. C’est le même principe qu’une brûlure. La peau se retrouve alors à vif et peut entraîner de véritables douleurs ».

    L’ampoule peut être liée à un problème d’appui ou bien à un problème de matériel (chaussette, chaussure ou même semelle orthopédique) par les frottements. D’où l’importance de choisir son équipement avec le plus grand soin.

    LIRE AUSSI : COMMENT BIEN CHOISIR SES CHAUSSURES DE RUNNING

    Comment les éviter ?

    Avant de soigner une ampoule, il est possible de limiter son apparition avec du bon matériel. Côté chaussette, choisissez une paire technique, en fibre synthétique assez stretch qui épouse parfaitement la morphologie du pied afin de ne créer aucun pli. En course, particulièrement sur les longues distances, n’hésitez pas à changer régulièrement de chaussettes lors des ravitaillements. Les ampoules sont en effet amplifiées par l’effet de macération causé par la transpiration.

    Chaque individu possède également une qualité de peau qui lui est propre. Elle peut être fine ou au contraire, hyperkératosique, c’est-à-dire sujette à l’augmentation de la corne. Quoiqu’il en soit, les ampoules peuvent être évitée grâce à des soins réguliers.« Idéalement, il faut venir renforcer la peau par du tannage qui permet de rendre la peau plus dure afin de mieux subir les frictions et les frottements ».

    Le tannage peut s’effectuer via des crèmes pharmaceutiques ou plus naturellement en badigeonnant ses pieds de jus de citron vert. Son acide picrique est réputé pour son pouvoir tannique. « Vous pouvez faire une cure de deux à trois semaines dans l’année ou trois semaines avant une course. Badigeonnez vos pieds de jus de citron tous les matins et complétez avec une hydratation via une crème le soir pour assouplir légèrement la peau. » En course, on vous recommande d’utiliser une crème anti-frottement de type vaseline ou Nok de Sports Akileïne à appliquer sur la zone de manière généreuse sans chercher à faire pénétrer le produit.

    Comment soigner une ampoule ?

    Cette ampoule peut être soit ouverte, c’est-à-dire que la cloque s’est percée d’elle-même, soit fermée, la cloque provoque donc un léger gonflement rempli de liquide.

    • Si la peau est déjà en partie déchirée, il faut l’enlever complètement, puis appliquer de la vaseline ou bien un pansement gras protecteur en microfibre imbibée de vaseline. Il offre un coussin protecteur sous l’ampoule tout en régénérant la peau.
    • Si la cloque est percée mais la peau encore en place, il faut garder la peau et la protéger avec le même type de pansement ou bien un tulle gras.
    • Si l’ampoule est fermée, il est préconisé de la vider. Les professionnels le font avec une seringue remplie de sérum physiologique sous forme de pompage pour éviter les infections. Si vous le faites vous-même à l’aide d’une aiguille, veillez à bien désinfecter l’aiguille. Il faut ensuite apposer un pansement gras protecteur ou bien une compresse.

    A LIRE : FAITES UN TOUR CHEZ LE PODOLOGUE

    Facebook
    Twitter
    LinkedIn
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    SOYEZ LES PREMIERS INFORMÉS DE NOS BONS PLANS, PROMOTIONS ET NOUVEAUTÉS. INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER JOGGING INTERNATIONAL !!
    This is default text for notification bar