Les 7 trucs à savoir pour lutter contre le coup de chaleur

1. Réduire la température du corps en attendant l’aide médicale. Amenez la personne victime d’un coup de chaleur dans une pièce calme et fraîche, aspergez-la d’eau froide ou appliquez des serviettes d’eau froide sur son corps et placez-la près d’un ventilateur. Au moment du coup de chaleur, il est inutile de forcer la personne à boire, car elle n’a plus la capacité de déglutir.

2. Prévenir un coup de chaleur en maintenant une hydratation adéquate. On ne peut pas vraiment dire qu’il y a une quantité recommandée d’eau à boire et il est impossible de définir en litres d’eau ce que représente une « hydratation adéquate ». Cependant, il est recommandé de boire plusieurs fois par jour de petites quantités d’eau, surtout quand vous avez soif ou que votre bouche est sèche.

3. Surveiller son alimentation. Mangez beaucoup de fruits et de légumes, l’eau qu’ils contiennent contribue à assurer l’hydratation lorsqu’il fait très chaud. Évitez les aliments riches en sel, ils favorisent la déshydratation.

4. Éviter de boire de l’alcool. L’alcool contribue à la déshydratation et augmente la confusion, la personne pouvant ainsi oublier de s’hydrater adéquatement.

5. Éviter les environnements chauds et humides. Pendant les périodes de chaleur intense, évitez les endroits mal ventilés, limitez vos expositions au soleil ou à la chaleur uniquement à de courtes périodes, surtout entre midi et quatre heures de l’après-midi. Fréquentez plutôt des endroits frais, comme les centres commerciaux, les musées ou les salles de cinéma, et réservez vos activités extérieures pour les moments les plus frais de la journée, tôt le matin, en fin d’après-midi ou en soirée.

6. Éviter les exercices exténuants. Lorsque la température ambiante est particulièrement élevée, il est recommandé d’éviter de faire des activités ou des exercices exténuants pouvant favoriser un coup de chaleur. Il est préférable de les réserver pour les jours où la température est plus fraîche.

7. Éviter de laisser les personnes âgées et les jeunes enfants seuls. Pendant les périodes de chaleur intense, ils peuvent oublier de s’hydrater adéquatement et ne pas se rendre compte des premiers signes d’un coup de chaleur.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Fermer le menu