Les 10 points de contrôle du coureur à pied (7)

  • 7. La supination


    La supination ou varus entraîne une rotation externe des axes jambiers, ce qui permet la stabilisation lors de l’attaque du talon et la propulsion lors de l’élancement sur la pointe. Si le degré de supination est excessif (pied basculant trop vers l’extérieur) ou si la phase de supination est prolongée, la cheville s’affaisse en dehors, entraînant une surtension des structures du genou et du pied. Cette supination favorise une hyper sollicitation des muscles péroniers et donc, des tendinites des péroniers latéraux. Ce varus est également à l’origine du syndrome de Maissiat (tendinite du fascia-lata).

    Comment corriger :
    – port de chaussures de running à axe courbe ;
    – confection de semelles orthopédiques par un podologue.

    Précédent : 6. La pronation

    Suivant : 8. La cambrure des reins

    Retour au sommaire des 10 points de contrôle du coureur à pied

    Share on facebook
    Facebook
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

    If you agree to these terms, please click here.

    SOYEZ LES PREMIERS INFORMÉS DE NOS BONS PLANS, PROMOTIONS ET NOUVEAUTÉS. INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER JOGGING INTERNATIONAL !!
    This is default text for notification bar