Advertisement
  • La crème de coco, plus sport que la crème fraîche ?

    Vrai et faux ! Tout dépend si vous êtes ou non adepte du véganisme ou véritablement intolérant au lactose. Car côté calories, la moins pesante pour la foulée n’est pas celle que l’on croit ! L’une et l’autre accompagneront à merveille les légumes.

    La crème : deux fois moins grasse que le beurre

    Si, au rayon des petits plaisirs pourvoyeurs de kilos, vous hésitez entre beurre et crème, optez pour cette dernière. Malgré son onctuosité, elle est gorgée d’eau, ce qui réduit d’autant sa teneur en lipides. Ainsi, dans sa version de base – la plus riche –, elle en abrite 30 à 40 % pour 70 à 60 % d’eau. Ce qui est dérisoire par rapport à n’importe quelle huile, qui représentera toujours 100 % de lipides, et à un beurre ou une margarine non allégés qui titreront 84 % de lipides pour 16 % d’eau.

    La crème laitière : très peu de gras et beaucoup de calcium

    Le hic avec la crème fraîche, c’est qu’elle est, comme le beurre, composée à 70 % de graisses saturées, dont il ne faut pas abuser. Celles-ci viennent du lait et contiennent toutefois peu de cholestérol. Et la teneur en lipides et calories diminue de moitié selon le pourcentage de matière grasse : une cuillère à soupe de crème à 30 % titre à 6 g de lipides et 60 kcal, et une cuillère à soupe de crème à 15 % à 3 g de lipides et 40 kcal seulement. Inutile, donc, de se priver de ce petit plaisir, d’autant que la crème laitière apporte beaucoup de calcium (76 mg/100 g).

    La crème de coco : pas de lactose mais plus de lipides

    Végétale, la crème de coco (lait de coco pressé et concentré) n’abrite ni lactose ni protéines de lait. Ce qui en fait un régal pour tous les intolérants au lactose, les végétariens et les autres tant son goût est subtil et son onctuosité extra. Néanmoins, bien que végétale, elle contient autant voire plus de graisses saturées que son homologue laitière à 30 % de matière grasse. Mais aussi plus de calories, puisqu’une cuillère à soupe compte 7 g de lipides et 70 kcal. Pas non plus dramatique. En revanche, côté calcium, la crème de coco fait pâle figure avec seulement 18 mg/100 g.

    Share on facebook
    Facebook
    Share on google
    Google+
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

    If you agree to these terms, please click here.