--
  • 60 marathons en 60 jours pour ses 60 ans !

  • 60 marathons en 60 jours pour ses 60 ans, c’est le défi complètement fou qu’a démarré le 10 septembre dernier Jacky Lesueur. Le principe est simple, il consiste à courir l’équivalent de 42km, tous les jours, pendant les 60 jours qui précèdent l’anniversaire de ses 60 ans !

    Jacky Lesueur fait partie de cette tranche de sportifs qui n’a pas froid aux yeux. Coureur invétéré depuis une quarantaine d’années, il est du genre à aimer se lancer des défis, à en faire toujours plus. A l’aube de ses soixante ans, celui qui vit du côté de Beauvais dans l’Oise vient de débuter un nouveau projet peu banal, qui consiste à réaliser la distance d’un marathon chaque jour pendant les 60 jours qui précèdent l’anniversaire de ses 60 ans. Ce qui lui fera faire plus de 2500 km en deux mois !

    Un défi solidaire

    « L’idée m’est venue d’un Anglais, prénommé Ray Matthieu, ancien boxeur, qui a réalisé l’équivalent de 75 marathons par jours pour ses 75 ans », raconte-t-il tout simplement. Ce dernier avait réussi à collecter, grâce à ce défi, de l’argent afin de rendre accessible une cour d’école aux enfants en fauteuil roulant. C’est donc sur ce même principe que s’est élancé le 10 septembre dernier Jacky. « J’avais envie de marquer l’entrée dans cette nouvelle décennie de manière particulière. A côté de cela, je vais lancer une cagnotte. L’argent collecté servira d’une part à organiser des maraudes pour les SDF de Beauvais et d’autre part à investir dans des totems de sécurité aux abords des écoles », détaille-t-il. Cette dernière action se fera en collaboration avec l’association « Sur la route de Fanny » qui lutte pour la sécurité routière dans le Beauvaisis et à laquelle le coureur est très attaché.

    La force tranquille

    Pour ce nouveau défi, l’athlète ne s’inquiète pas outre mesure. Et pourtant, la tâche ne s’annonce pas si simple car le coureur continuera de travailler en parallèle. Il est salarié dans un magasin de sport. Son but est donc de parcourir 42 kilomètres quotidiennement même s’il compte les entre-couper en fonction de son emploi du temps. « Il faut savoir que depuis deux ans, j’aime me rendre à mon travail en courant. Cela me fait déjà un semi pour faire l’aller-retour domicile-travail. Je chercherai donc simplement à rallonger un peu mon parcours et puis je repartirai le soir ».

    Paradoxalement, ce qui l’inquiète le plus concerne la gestion de ses jours de congés. « Cela va vous paraître bizarre, mais j’ai de plus en plus de mal à mettre mes baskets simplement pour aller courir. Je suis devenu adepte du courir pour l’utile… Aujourd’hui, je vais courir quand j’en ai envie et non pas parce qu’il faut que j’y aille. Je me suis tellement forcé à une époque. »

    Une expérience solide

    Jacky Lesueur est aussi un habitué des projets démesurés. Depuis pratiquement dix ans, le coureur enchaîne les défis hors-normes : le tour de l’Oise avec 400 km en quatre jours, en 2014 ; le tour du Beauvaisis, 150 km en trois jours en 2015 et enfin les 1000 bornes en 12 jours en 2015 également.

    Une chose est certaine, ce défi multiplie les messages. « Je veux montrer qu’on peut toujours avoir des rêves, des défis et la pêche même à 60 ans ! Je veux aussi insister sur la notion de plaisir de la course à pied. C’est vraiment un sport qui est possible et accessible à tous, et c’est ce que je veux prouver ! »

    Facebook
    Twitter
    LinkedIn
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    SOYEZ LES PREMIERS INFORMÉS DE NOS BONS PLANS, PROMOTIONS ET NOUVEAUTÉS. INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER JOGGING INTERNATIONAL !!
    This is default text for notification bar