--
  • Des articulations bien huilées

  • Des articulations grippées sont des articulations dont les cellules sont mal nourries, mal irriguées. Y remédier c’est éviter d’avoir encore recours aux anti-inflammatoires…

    Cuivre et Oméga-3 pour le graissage alimentaire

    Oligo-élément imparable pour limiter l’usure du cartilage, le cuivre intervient aussi dans la fabrication du collagène, tissu de soutien des muscles. C’est donc un bel atout… dont il faut compenser la perte par sudation et la moindre absorption par l’organisme due à la vitamine C et au Zinc que l’on a coutume de prendre en cette saison.

    On le trouve surtout dans les féculents, les légumineuses et le foie.

    On complétera son action par un apport en :

    • Oméga-3 (poisson gras, huile de colza, de noix),
    • du gingembre
    • et du curcuma (anti-inflammatoires).

    Une supplémentation en cuivre, hartagophytum, glucosamine et silicium peut être utile : en parler à son médecin traitant.

    Souplesse et vigilance pour le dérouillage du cartilage

    Pour de bonnes articulations, il faut entretenir sa souplesse par du stretching. Mais attention : une articulation douloureuse la nuit indique une phase inflammatoire. Dans ce cas, on va consulter illico et ce sera repos. Si la douleur survient à l’effort ou après, l’origine est mécanique. On pourra donc continuer à courir un peu en parallèle d’un travail statique chez le kiné.

    La recommandation

    Une cure de vitamine D (qui fixe le calcium) peut être nécessaire quand les articulations font souffrir. Faire pratiquer un dosage par son médecin.

    Facebook
    Twitter
    LinkedIn
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    SOYEZ LES PREMIERS INFORMÉS DE NOS BONS PLANS, PROMOTIONS ET NOUVEAUTÉS. INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER JOGGING INTERNATIONAL !!
    This is default text for notification bar