Seuil anaérobie

il correspond à la vitesse maximale que le coureur peut maintenir à la limite de la gêne respiratoire. il se situe à 90 % de notre fréquence cardiaque maximale et correspond à l’allure du semi-marathon.

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.