Des mises à jour majeures sur les Suunto 7 et 9

La marque finlandaise vient d’annoncer toute une série de nouveautés sur ses montres 7 et 9. Ces nouvelles fonctionnalités permettent à la marque de confirmer sa philosophie outdoor.

SUUNTO 7 :

On était resté sur un avis mitigé sur cette dernière née de Suunto, une montre connectée, la première de l’équipementier finlandais. La raison ? Elle offrait un choix de cartographies hyper détaillées et fournies mais ne permettait pas de l’utiliser en mode « suivi d’itinéraire ». C’est désormais chose réparée grâce à la dernière mise à jour. Concrètement, désormais, vous pouvez créer un parcours, directement depuis l’application Suunto sur votre portable, puis l’envoyer sur la montre et lancer la navigation. Une fonctionnalité majeure qui fait passer cette montre connectée dans une autre dimension.

Plus d’autonomie

L’équipe Suunto a aussi travaillé sur l’autonomie de sa batterie. Nous l’avions testée sur une course trail où elle nous avait lâchée au bout de 6h30… Une énorme déception que ne devrait plus être d’actualité. On peut désormais retrouver le mode « fusedtrack » de son GPS. En clair, cette option envoi la position toutes les 10 secondes plutôt que toutes les secondes, ce qui permet à terme de faire durer la batterie. Toujours sur cette question d’autonomie, la Suunto 7 propose un mode d’affichage sportif basse consommation.

SUUNTO 9 :

La 9, sortie en juin 2018, bénéficie depuis septembre 2020 de huit nouvelles fonctionnalités ! Certaines peuvent paraître futiles, d’autres lui permettront de s’approcher des toutes meilleures montres du marché. Voici les principales :

  • La fonction « Weather » : elle indique sur le cadran plusieurs informations lors de vos sorties en montagne. On retrouve par exemple, l’heure du coucher de soleil, la tendance barométrique et l’alerte orage et le niveau d’oxygène quand on se trouve à plus de 2000 mètres d’altitude. Cette fonction n’est disponible que sur la Suunto 9 Baro.
  • La fonction « Climb » : c’est sans doute la fonctionnalité la plus attrayante pour ceux qui s’entraînent sur du dénivelé. Avec Climb, la montre affiche toute une série de données comme la déclivité, la vitesse d’ascension, l’allure calibrée normalisée qui permet de donner un équivalent à une allure sur du plat. Mieux encore, lors d’une sortie, la montre détecte automatique les petites bosses que vous franchissez (à partir de 10 m d’ascension) et vous donne les informations sur ces côtes effectuées.
  • La fonction « Safe » : plus basique mais ô combien utile en cas de pépin, cette fonctionnalité vous indique votre position en fournissant les données de latitude et longitude, la distance directe depuis le point de départ et la différence d’altitude depuis le point de départ.
  • La fonction « Loop » : pour ceux qui tournent en rond, sur un circuit, une piste. Loop permet de détecter automatique le tour que vous effectuez à plusieurs reprises. La montre vous indique ainsi toutes les données effectuées à chacun des tours.
  • La fonction « Sprint » : cette option prend en compte vos accélérations (dès que vous accélérez l’allure de plus de 25%). Par exemple, sur vos séances de fractionné, vous pourrez retrouver après vos sprints toutes les informations utiles.

Des nouveautés sur l’application

Depuis quelques mois déjà, Suunto ne propose plus de plateforme sur ordinateur. Tout passe désormais sur son application mobile. Cette dernière a ajouté quelques nouveautés, notamment au niveau de sa cartographie. On peut donc désormais créer son parcours directement depuis le téléphone. Il est aussi possible de retrouver les points de départ des courses de la communauté Suunto. Utile quand on se trouve dans un lieu qu’on ne connait pas. De la même manière, Suunto va vous recommander des parcours que la marque a sélectionné en amont, que vous pourrez ainsi reprendre en mode navigation.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Fermer le menu