S’entraîner au seuil : Pour courir plus vite plus longtemps

  • Allez faire une séance au seuil est devenu une expression familière chez beaucoup de coureurs à pied. Mais que signifie précisément cette notion pas toujours bien maîtrisée et pourquoi courir au seuil, et surtout entre nos deux seuils, est-il important pour progresser ? Explications.

    Chacun d’entre nous possède deux seuils. Le premier est dit aérobie et correspond à une Fréquence Cardiaque Maximale (FCM) de 70 %, l’allure est donc facile. Le deuxième qualifié d’anaérobie- à tort ou à raison-, car nous sommes toujours en aérobie, mais à la limite du basculement, correspond à une FCM de 90 %. L’allure est bien sûr plus soutenue. C’est le seuil le plus utile pour progresser.
    Mais pour bien comprendre l’idée des seuils, il est d’abord nécessaire de se référer à la physiologie du coureur de fond lors de l’effort. En effet lors de la réalisation d’un effort notre organisme a besoin de carburant (sucres, graisses) et de comburant (oxygène) pour produire des contractions. Or, si l’effort dépasse nos capacités d’adaptation cardio-respiratoire, l’apport d’oxygène devient rapidement insuffisant pour bien utiliser nos carburants que sont le glycogène et les graisses. Afin de maintenir l’intensité de l’effort, l’organisme va donc continuer la combustion des sucres, mais en produisant des déchets appelés lactates : c’est la filière anaérobie qui est alors sollicitée. Les crampes et l’épuisement guettent le coureur de fond. En revanche si vous restez en équilibre d’oxygène, par exemple lors d’un simple footing ou d’un effort bien contrôlé, la production de lactates reste modéré. De plus, nous le verrons, l’organisme sait partiellement brûler ces lactates en les retransformant en carburant. En bref la concentration sanguine des lactates est fonction de l’intensité de l’effort produit. Une course en endurance fondamentale (70 % de la FCM) peut conduire à une concentration sanguine de 1 à 2 millimol d’acide lactique tandis qu’un marathon et un semi-marathon vont élever la concentration à 3 et 4 millimol. La zone dite du seuil anaérobie encore appelée zone d’accumulation des lactates se situe donc autour d’une concentration de 4 millimol et va, en compétition, de la vitesse du 15 km à celle du semi-marathon selon le niveau du coureur. Toutefois un cross ou un 10 km couru par un athlète de très bon niveau produit des concentrations plus fortes : 7 à 9 millimol. Ce qui reste très éloigné de la lactatémie du spécialiste de 400 m qui avoisine les… 20 à 25 millimol. Il est vrai que l’effort de ce dernier est essentiellement anaérobie.
    C’est, scientifiquement, en laboratoire, lors du test d’effort effectué sur tapis roulant et grâce aux prélèvements sanguins effectués au lobe de l’oreille que l’on mesure avec précision le niveau des lactates du sang. Les fréquences cardiaques et vitesses correspondantes seront mentionnées et faciliteront l’utilisation de ces données pour bien s’entraîner. À défaut d’un test en « labo », il faut se référer aux pulsations correspondantes que nous avons données, les coureurs expérimentés sachant évaluer leurs seuils à la sensation.

    La lactatémie va en tout cas se traduire, en laboratoire, par une courbe exponentielle qui montre qu’au-delà d’un certain point le taux de lactates augmente plus vite que l’intensité de l’effort : ce point est le seuil anaérobie qui correspond à 4 millimol de lactates dans le sang. Au-delà de ce seuil la production des lactates croit rapidement et les difficultés avec. Le seuil anaérobie est donc la limite théorique au-delà de laquelle l’organisme n’est plus capable d’équilibrer le taux d’acide lactique présent à l’intérieur de notre corps. C’est le moment où notre organisme rompt l’équilibre entre l’apport et la dette d’oxygène, moment où l’on va basculer dans la résistance et qu’il faut éviter ou différer le plus longtemps possible.
    Le premier seuil dit aérobie mesuré à 2 millimol d’acide lactique correspond, nous l’avons vu, à une allure confortable en endurance. Mais entre les deux seuils intervient la zone de transition à 3 millimol qui équivaut à la vitesse spécifique du coureur de fond sur marathon. Toute cette théorie très séduisante est toutefois encore controversée par beaucoup de chercheurs. Car la valeur de 4 millimol au-delà de laquelle on remarque une augmentation significative des lactates n’est qu’une moyenne. En fait le seuil d’accumulation des lactates se situe à une valeur de 4,2 +/- 0,7 millimol. En outre, les athlètes de bon niveau sont capables de « freiner » l’apparition des lactates voire même de courir longtemps (sur marathon) avec des taux de lactatémie plus élevés. Ils ont surtout l’avantage de pouvoir faire le matin à l’entraînement une bonne séance au seuil à 90 % de leur FCM pour apprendre à bien maîtriser cette zone limite et la maintenir le plus longtemps possible (jusqu’au semi-marathon pour les meilleurs) et de faire le soir une autre séance en endurance destinée à effacer les traces d’acide lactique. Mais n’est pas athlète de haut niveau qui veut et ne compliquons pas plus qu’il ne faut les choses.

    Toujours est-il que les séances d’entraînement au seuil, idéales pour préparer un semi-marathon, et celles entre les deux seuils plus confortables, ont le même but : forcer l’organisme à mettre en œuvre les mécanismes de recyclage de l’acide lactique comme carburant, produire moins de déchets pour le même effort ; en d’autres termes apprendre à fournir une plus grande quantité d’oxygène à nos muscles. Recyclé l’acide lactique ne sera plus un frein à la performance, mais deviendra l’allié du coureur, lui permettant d’élever son niveau d’endurance et de courir plus vite plus longtemps. En endurance. Une bonne préparation visant à repousser notre seuil anaérobie comprendra à la fois des allures au seuil (90 % de la FCM) et entre les deux seuils (80 %). C’est que nous vous proposons dans les plans que vous trouverez ci-dessous. Ils vous permettront de prolonger le plus longtemps possible votre effort en équilibre d’oxygène.

    Vétérans : Seuil plutôt que fractionné ?

    Libérés des contraintes familiales, vous êtes nombreux à pratiquer le jogging bien après 40 ans. Même si votre pratique est régulière, il faudra cependant veiller à ne pas dépasser vos limites à consommer de l’oxygène. Car à mi-parcours de la vie, le processus du vieillissement est, qu’on le veuille ou non, bien engagé : les temps de récupération sont plus longs après une séance d’entraînement difficile, le dérouillage matinal est nécessaire et la mise en action plus pénible. Les muscles ont perdu de leur souplesse, ils deviennent fragiles à des intensités élevées. La fréquence cardiaque maximale théorique, calculée avec la formule d’Astrand (220 – votre âge) s’abaisse régulièrement, ce qui limite le vétéran lors des efforts à haut régime. S’il ne s’agit que d’un constat qui n’a rien d’alarmant et n’empêche nullement de chercher à progresser ou du moins à maintenir son niveau, beaucoup de vétérans 2 et 3 notamment expriment une certaine lassitude à fractionner. Le travail en anaérobie intense pourra donc être réduit afin d’éviter une trop forte production d’acide lactique et vous pourrez le remplacer avec bénéfice par du travail au seuil. Vous pourrez ainsi faire des changements d’allure sur des durées assez longues : par exemple 3 x 3 km ou 2 x 4 km sur des parcours vallonnés sur route de manière à vous relancer et à travailler en vélocité dans les descentes de 2 à 3 %. La récupération restera courte et active, 3 mn à 4 mn au trot. Vous prendrez du plaisir à mieux gérer votre séance d’entraînement au seuil et penserez à retrouver les mêmes parcours de manière à bien gérer votre effort et à mesurer vos progrès. Il serait préjudiciable de vouloir battre son meilleur temps à chaque fois et de finir exténué.

    Nous vous proposons trois séances par semaine, espacées par un jour de repos entre chaque type d’effort :
    1. Séance au seuil anaérobie : 30 minutes d’échauffement puis 2 à 3 x 10 à 12 mn allure 10 km sur terrain vallonné (90 % de la FCM).
    2. Sortie longue. : 45 mn facile puis 30 à 40 mn à l’allure marathon, le pouls autour de 80 % de votre FCM,
    3. Séance au seuil anaérobie : 20 à 30 minutes d’échauffement puis 2 à 3 x 15 mn à 20 mn à l’allure 15 km. Soyez à l’écoute de votre cœur ; en restant dans la plage cardiaque 85 à 90 % de votre FCM.

    Facebook
    Twitter
    LinkedIn
    Pinterest

    Cet article a 52 commentaires

    1. Alvincitty

      Nicely put. Kudos.
      citing a website in an essay [url=https://freshappshere.com]essay writing steps[/url] website that writes your essay for you

    2. Alvincitty

      Useful posts. Kudos.
      help me write a essay [url=https://freshappshere.com]writing essay prompts[/url] article writers wanted

    3. Alvincitty

      Thanks a lot, Ample write ups.
      essay writing classes [url=https://flowleadsua.com]college essay[/url] best college writing services

    4. BruceWab

      You said this really well.
      modafinil online pharmacy [url=https://canadapharmacies-24h.com]national pharmacies[/url] online pharmacy usa

    5. Alvincitty

      Very good content, Thank you.
      college transfer essay [url=https://ouressays.com]https://ouressays.com/[/url] essay writing services reviews

    6. Alvincitty

      Really quite a lot of superb material!
      bad college application essays [url=https://flowleadsua.com]write my essay[/url] articles writing service

    7. Alvincitty

      Very good data. With thanks.
      writing the essay [url=https://essaywriting4you.com]essay writer[/url] quality writing services

    8. Alvincitty

      Beneficial advice. Thanks a lot!
      learn how to write an essay [url=https://ouressays.com]essays writer[/url] academic writing service

    9. Alvincitty

      Appreciate it! Numerous info!
      help me do my essay [url=https://flowleadsua.com]write my essay[/url] writing services online

    10. Alvincitty

      Awesome content. Cheers.
      editing college essays [url=https://quality-essays.com]essay writing services[/url] help writing personal statement

    11. BruceWab

      Many thanks! Lots of material!
      pharmacy online drugstore [url=https://canadianpharmacylist.com]drugstore online[/url] canadian meds

    12. Alvincitty

      Thank you! I enjoy it.
      how to write a good introduction to an essay [url=https://englishessayhelp.com]uc college essays[/url] high quality article writing services

    13. Alvincitty

      You explained that really well!
      leadership college essay [url=https://ouressays.com]https://ouressays.com/[/url] who can write my thesis

    14. BruceWab

      Very good stuff. Thanks.
      canadian pharmacy king [url=https://canadianpharmacyonlinedb.com]international pharmacy[/url] pharmacy canada

    15. Alvincitty

      Truly plenty of awesome facts.
      paid essay writing [url=https://agbsl.pro]how to write biography essay[/url] personal statement writing company

    16. Alvincitty

      You actually suggested it superbly!
      how to write persuasive essay [url=https://orangepornhub.com]college application essay length[/url] essays writers

    17. Wendellbum

      Thanks, A good amount of stuff!
      pharmacy in canada canadadrugs international drug mart canadian pharmacy online store

    18. BruceWab

      Amazing posts. With thanks.
      prescription drugs without doctor approval [url=https://canadapharmacyspace.com]canadian mail order pharmacies[/url] order prescriptions online without doctor

    19. Alvincitty

      You actually expressed it superbly.
      how to write critique essay [url=https://theessayswriters.com]custom english essays[/url] custom writings plagiarism

    20. Alvincitty

      You said it very well.!
      custom essays no plagiarism [url=https://dissertationwritingtops.com]essay websites[/url] article writing services

    21. Alvincitty

      You actually expressed this wonderfully!
      essays custom [url=https://englishessayhelp.com]how to write an essay on a movie[/url] essays writer

    22. BruceWab

      This is nicely expressed! .
      online pharmacy without scripts [url=https://northwestpharmacylabs.com]prescription drug cost[/url] canada pharmacies online

    23. MichaelFrumn

      Many thanks. A good amount of stuff!
      canadian pharcharmy onlinecanadian online pharmacy [url=https://canadianpharmacylist.com]prescription drugs without doctor approval[/url] canadia online pharmacy https://canadianpharmacylist.com

    24. Alvincitty

      Great stuff. Thank you.
      cheap essay papers [url=https://theessayswriters.com]write my essay[/url] master thesis writing service

    25. Alvincitty

      Thank you, I appreciate it!
      how to write a psychology essay [url=https://quality-essays.com]essay typer[/url] top dissertation writing services

    26. Alvincitty

      Fine stuff. Cheers.
      how to be a better essay writer [url=https://homeworkcourseworkhelps.com]argumentative essay[/url] free writing help online

    27. Alvincitty

      You actually stated this really well.
      history essay writing [url=https://essaywriting4you.com]essay writing service[/url] hire writer

    28. Alvincitty

      Excellent advice. Kudos!
      english essay helper [url=https://quality-essays.com]argumentative essay[/url] pay for freelance writers

    Laisser un commentaire