Les bonnes raisons de courir (17) : Embellit… les fessiers

La vie sédentaire et mécanisée, ô combien favorisée par l’activité professionnelle assise et les transports motorisés, atrophie l’ensemble de la musculature et notamment, les fessiers. Cet abandon de la marche et des activités pédestres est le principal pourvoyeur de la trop célèbre « culotte de cheval ».

A l’inverse, la pratique régulière de la course à pied améliore efficacement le galbe des jambes et la tonicité des fesses. Pour s’en persuader, il suffit de suivre du regard les sportives qui pratiquent les activités athlétiques à forte sollicitation fessière (trekking, jogging, course, saut, gymnastique…).

Précédent : Traite efficacement le diabète

Suivant : Fluidifie le sang

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire