Les bonnes raisons de courir (12) : Diminue les risques de cancer du sein

Statistiquement, le risque de développer un cancer du sein chez les femmes sédentaires est deux fois plus élevé que chez les sportives. Pour tenter de faire la lumière sur cette heureuse différence, une équipe médicale de la célèbre université d’Harvard, aux États-Unis, a effectué une enquête sur 5 398 femmes de dix collèges américains. Il semble que celles qui ont participé à des exercices musculaires réguliers et soutenus ont été moins atteintes de cancer du sein que les non-sportives. Le docteur Rosé Frisch, responsable de l’étude, a fait remarquer que les jeunes Américaines avaient leurs premières règles en moyenne à 12 ans et demi, alors que pour les sportives, cette métamorphose intervenait vers l’âge de 15 ans et demi.

Autre constatation intéressante faite par l’expert américain : plus une femme a de périodes menstruelles au cours de sa vie, plus elle court le risque d’un cancer du sein. Sa conclusion : pour conserver au maximum « saine et sauve » sa poitrine, il faut, dès le plus jeune âge, encourager le sport, notamment les activités pédestres, afin de retarder la survenue des premières règles.

Précédent : Elle assure un meilleur retour veineux

Suivant : Stimule l’imagination

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.