• Sylvie Boissy : la preuve par Millau

    Victorieuse des 100 km de Millau 2010, Sylvie Boissy a dû rendre sa médaille, disqualifiée pour contrôle positif à la cortisone. Une angine soignée avec un médicament contenant le produit interdit…

    Résultat : une image écornée et une suspension de six mois qui n’a pris fin que le 12 septembre dernier, deux semaines avant la 40e édition de Millau. Un rendez-vous qu’elle avait bien sûr préparé, tant physiquement avec son entraîneur Jack Peyrard que psychiquement avec Lydie L’Hermitte, coach mentale.

    Une double préparation concluante puisque Sylvie a de nouveau gagné les 100 km, en 8 h 45 mn 46 s contre 9 h 05 un an auparavant. Réhabilitée, à 42 ans, elle veut tout simplement continuer à progresser, sur marathon notamment : « J’ai un record à 3 h 10, je veux descendre sous les 3 heures à La Rochelle. Le foncier, je l’ai, je continue à beaucoup travailler ma vitesse ».

    Le rendez-vous est pris.

    Philippe Maquat

    Share on facebook
    Facebook
    Share on google
    Google+
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

    If you agree to these terms, please click here.