Advertisement
  • Qui remportera l’UTMB 2021 ?

    La semaine du plus grand rendez-vous trail du monde a débuté ce lundi 23 août à Chamonix. Des milliers de coureurs se sont donnés rendez-vous pour participer aux six courses proposées par les organisateurs. La course phare de 160 km débutera vendredi 27 à 17h avec un panel de coureurs de très très haut niveau. Qui sont les favoris ?

    Après son annulation en 2020, les meilleurs coureurs du monde n’ont pas voulu manquer l’édition 2021 qui s’annonce très disputée. Quelques-uns des tout meilleurs traileurs vont ainsi ferrailler dur durant ces 160 km et 10 000 m de D+ autour du Mont-Blanc.

    Parmi eux, le favoris numéro 1 : François D’Haene. Le champion français fait figure d’épouvantail. Vainqueur à trois reprises (2012, 2014 et 2017), il revient d’une victoire majestueuse sur la Hardrock aux Etats-Unis. Dès le début de saison, il avait annoncé vouloir réaliser le doublé en enchaînant la course américaine puis l’UTMB. A-t-il assez récupéré, six semaines seulement après son succès sur le sol américain ?

    Face à lui, la concurrence sera rude. On pense notamment à Jim Walmsley. Le véloce coureur américain revient à Chamonix après des expériences mitigées sur l’épreuve. Il avait terminé 5ème d’une édition très relevée en 2017 puis abandonné en 2018. Cette année, il a remporté la très célèbre Western States Endurance Run, avec un très joli chrono.

    Autre tête d’affiche : Xavier Thevenard. L’athlète franc-comtois, passé chez l’équipementier ON en début d’année, n’a pas montré beaucoup d’assurance en 2021. Malade depuis le début d’année, il a dû abandonner sur l’ultra trail du Lavaredo en Italie en juin dernier. Son état de forme reste un mystère mais son expérience et ses trois victoires sur la course (2013, 2015 et 2018) et sa deuxième place en 2019 font de lui un grand favoris.

    Côté espagnol, on regrette l’absence de Pau Capell, vainqueur haut la main en 2019, mais pas assez remis d’une blessure. Il faudra peut-être compter sur Pablo Villa, vainqueur de la TDS (145 km, 9000 m D+) en 2019. Il fera figure d’outsider tout comme l’Americain Tim Tollefson, l’Allemand Hannes Namberger (vainqueur du Lavaredo cette année), ou des Chinois Jiaju Zhao, Yanqiao Sun et Min Qi.

    Enfin côté Français, plusieurs profils font figure d’outsiders. On pense à Grégoire Curmer, le vainqueur de la Diag des Fous en 2019, Germain Grangier, Ludovic Pommeret (vainqueur de l’UTMB en 2016) ou encore Aurélien Dunand-Pallaz (vainqueur de la Transgrancanaria en 2021).

    Et chez les femmes ?

    Là encore, le plateau est XXL. Grande favorite et vainqueur de la dernière édition en 2019, Courtney Dauwalter sera bien présente au départ. Ses compatriotes Katie Schide et Kaytlyn Gerbin devront largement la concurrencer. Chez les Françaises, Camille Bruyas, vainqueur du Lavaredo en juin et très en vue depuis une paire d’années pourrait aussi remporter l’épreuve, tout comme Audrey Tanguy, qui a fait de cette course son objectif numéro 1. A suivre également, la Britannique Beth Pascal et la Néerlandaise Ragna Debats.

    Share on facebook
    Facebook
    Share on google
    Google+
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

    If you agree to these terms, please click here.