Attentats près de la ligne d’arrivée du 117e Marathon de Boston, au moins 3 morts

Deux importantes explosions se sont produites à une quinzaine de secondes d’intervalle lundi 15 avril, en plein centre-ville de Boston, près de la ligne d’arrivée du marathon. Au moins trois personnes ont été tuées.

4 heures et 9 minutes après le départ du 117e Marathon de Boston, lundi 15 avril, deux explosions ont semé le chaos sur la ligne d’arrivée de l’épreuve mythique, à laquelle participaient quelque 26.000 coureurs. Déclenchées à quinze secondes d’intervalle vers 14h50 (20h50 à Paris), alors que de nombreux concurrents finissaient leur parcours, elles auraient fait au moins trois morts et plus de cent-trente blessés. Des témoins ont expliqué que la majorité des victimes ont été blessées aux jambes, certaines étant même amputées.

Les explosifs auraient été placés sous la tribune de presse, à une cinquantaine de mètres de la ligne d’arrivée.

La police a également confirmé avoir trouvé plusieurs engins explosifs sur le parcours du marathon. Les bombes ont pu être désamorcées.

Cette année, le 117e Marathon de Boston était dédié aux enfants victimes de la tuerie de Newton.

Les services secrets américains sont en alerte et des mesures de sécurité exceptionelles ont été prises dans d’autres villes comme New York ou Washington.

Les attentats n’ont pas, pour l’heure, été revendiqués.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.