Grand Raid de la Réunion : annulation de l’édition 2020

La Diagonale des Fous n’aura pas lieu en octobre prochain. Le préfet de l’ile vient de l’annoncer. En cause : la situation sanitaire liée à la propagation du COVID-19 se détériore.

On s’y attendait fortement mais c’est officiel depuis ce vendredi 11 septembre, la Diagonale des Fous n’aura pas lieu en 2020. Le préfet de la Réunion a fait part de sa décision après avoir rencontré Robert Chicaud, le président de l’épreuve, et les maires de l’ile le mercredi 9 septembre dernier ainsi qu’un ensemble d’acteurs du monde médical. Lors de cette réunion, Robert Chicaud avait déjà fait part de ses grands doutes puisque « quasiment tout les maires s’étaient prononcés pour un report de l’épreuve« . Une forte déception quand on sait que tout avait été fait pour respecter un protocole sanitaire strict.

Le préfet Jacques Billant a défendu sa décision : « L’objectif demeure de lutter contre l’épidémie et de limiter la constitution de foyers. Si les protocoles proposés par les organisateurs, que je salue, permettaient en partie de répondre à la sécurité des coureurs, aucun dispositif n’aura permis d’éviter la contamination dans la foule. Un tel évènement n’est, par essence, pas compatible avec les gestes barrières et un huis-clos n’était pas possible. Tous les évènements générateurs de rassemblement de foule sont donc interdits« , a prévenu le préfet qui ne donne donc pas son autorisation à l’organisation de la Diag.

3600 coureurs attendus sur l’ile

Programmée du 14 au 18 octobre prochain, la Diagonale des Fous est aujourd’hui considérée comme l’un des plus grands rendez-vous (et aussi l’un des plus difficiles) de la planète trail avec ses 166 km pour 9 000 mètres de dénivelé positif à travers la petite île française. L’épreuve avait été remportée l’an dernier par Grégoire Curmer.3 600 coureurs étaient attendus pour participer aux quatre courses au total organisées. Deux options s’offrent à eux : reporter leur inscription en 2021, sans passer par la case tirage au sort, ou bien se faire rembourser leur dossard à hauteur de 40%.

La situation du COVID-19 se dégrade sur l’ile.

Pour rappel, la Réunion a été placée en zone rouge de circulation du virus COVID-19 depuis dimanche 6 septembre. « C’est ce qui impose de renforcer notre dispositif« , a expliqué Jacques Billant, le préfet de l’ile. « Les indicateurs convergent pour dire que la situation ne s’améliore pas. Nous avons plus que franchi le seuil d’alerte. Le taux de positivité sur l’île est de 4% et reste en deça de la moyenne nationale mais continu de progresser. Plus de 2 500 personnes sont exposés au risque« , a complété Martine Ladoucette, directrice de l’ARS de la Réunion, qui rappelle également qu’à l’inverse, « la situation dans les services de réanimation, elle, s’améliore« .

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.