1000 km à Gran Canaria pour Luca Papi

Le Franco-Italien partira ce lundi 31 août à l’assaut d’un nouveau défi : réaliser plus de 1000 km sur l’île de Gran Canaria en Espagne.

Luca Papi nous a habitués à relever toutes sortes de défi. Mais il a le don, à chaque fois, de nous surprendre avec de nouveaux exploits qui paraissent toujours un peu plus fous. Cette fois-ci, le franco-italien va tenter de réaliser plus de 1000 km. Il compte en fait rééditer les quatre dernières éditions de la Transgrancanaria version 360. (Pour rappel, il a gagné 3 des 4 éditions). Cette épreuve, qui se déroule en marge du célèbre ultra trail de Transgrancanaria en fin d’hiver, consiste à faire un semblant du tour de l’île de Gran Canaria, soit parcourir 260 km pour 13 300 mètres de dénivelé positif.

1100 km et 110 000 m de dénivelé cumulé

Difficile de s'y retrouver dans toutes ces traces qui représentent 4 éditions de la Transgrancanaria, soit 1150 km....
Difficile de s’y retrouver dans toutes ces traces qui représentent 4 éditions de la Transgrancanaria, soit 1150 km….

Le programme affiche des données hallucinantes puisque le traileur fou compte parcourir 1150 km pour 55 000 mètres de dénivelé positif et son équivalent en descente, soit six fois la montée et la descente de l’Everest…Il débutera donc son périple à 23h ce lundi 31 août, comme l’heure à laquelle commence habituellement la course. Pour plus de cohérence, il débutera par l’étape Agaete-Roque Nublo (du nord au milieu de l’île) la section initiale de la première Transgrancanaria à laquelle il a participé, en 2015. Cette étape comporte 80 km. Il enchaînera ensuite sur la dernière version de l’épreuve 360, celle qu’il a remportée début mars dernier. Il partira ainsi du Roque Nublo jusqu’à Maspalomas.

L’enchaînement entre la première édition et la dernière est nécessaire pour lui éviter de reprendre la voiture. Car les autres éditions débutent elles de Maspalomas, au sud de l’île, sous forme de boucle. Pour corser son affaire, il prendra également part à la course LPA Trail le 5 septembre. Après plus de 400 km dans les jambes, son aventure sera donc entrecoupée par la participation à cette course de 20 km qui prend son départ à Las Palmas, au nord de l’île… Pour être sûr d’être à l’heure sur la ligne de départ, Luca Papi a prévu une marge de 10h d’avance. Si elle est respectée, pas question de se reposer, une autre petite boucle est déjà imaginée avant le départ.

Une île qu’il affectionne

Ce défi, Luca Papi souhaite le réaliser en grande partie seul, même si des amis seront présents sur le parcours pour l’assister. « C’est une île qui m’affectionne car c’est là où j’ai commencé mes premières courses en dehors de France et d’Italie. C’est aussi symbolique car c’est ici que j’ai débuté avec WAA et où j’ai découvert les très grandes distances, ce genre de courses où j’ai trouvé ma place. Côté ravitaillement, ce ne devrait pas être très compliqué car je passerai par de nombreux villages. »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Fermer le menu