--
  • 5 astuces pour se booster en hiver

    Mais comment se booster en hiver? Temps maussade, atmosphère humide, températures frisquettes... Cette période est l’une des plus redoutées des coureurs. Il faut dire que la tentation de passer son après-midi sur le canapé est bien plus forte que la perspective de traîner sa carcasse sous la pluie. Mais voici 5 astuces pour se booster en hiver.
    5 astuces pour se booster en hiver
  • Mais comment se booster en hiver? Temps maussade, atmosphère humide, températures frisquettes… Cette période est l’une des plus redoutées des coureurs. Il faut dire que la tentation de passer son après-midi sur le canapé est bien plus forte que la perspective de traîner sa carcasse sous la pluie. Mais voici 5 astuces pour se booster en hiver.

    Une médaille virtuelle pour se booster en hiver

    Sachez pour quelle raison vous courez. Le faites-vous simplement dans l’optique de battre votre record lors du prochain marathon ou plutôt parce que la pratique vous apporte quelque chose de plus profond, de plus personnel ? Prenez un peu de temps pour vous poser et établir la liste de ce que peut vous apporter la course à pied. Oubliez ainsi, durant cette période, vos objectifs de résultat pour vous focaliser sur les petites récompenses personnelles. Mises bout à bout, ces « médailles virtuelles » liées à votre pratique peuvent devenir le carburant pour se booster en hiver.

    Réduire la voilure

    Même si l’on préconise souvent de courir au moins 40 minutes pour espérer obtenir un bienfait physiologique net, il n’est pas impossible, durant cette période hivernale, de raccourcir ses séances. Par exemple, la phase d’échauffement, souvent longue, peut se faire au chaud, chez vous. Évidemment, il ne s’agira pas de se lancer à fond, sans sas intermédiaire au niveau des températures, dans une séance hyper-intense. Mais vous limiterez ainsi votre temps passé dehors.

    Zoom sur les détails

    Outre le mauvais temps, le manque de compétition durant les premiers mois de l’année peut aussi en amener certains à délaisser leurs chaussures. Cette période sans préparation spécifique peut ainsi s’apparenter à un temps où l’on va se consacrer sur des détails que l’on n’a jamais encore pris le temps de travailler. Par exemple, c’est le moment de se focaliser sur son travail de foulée, le positionnement de ses bras, la gestion de son souffle, etc. Profitez de cette période de calme pour travailler étape par étape.

    Le train-train comme mantra

    C’est déjà peut-être ce que vous faites en temps normal. Pour d’autres, la routine est le pire des ennemis. Mais durant cette période où rien n’incite à pointer le bout de son nez dehors, se tenir à des habitudes peut être le meilleur moyen de trouver la motivation. Vous pouvez ainsi ritualiser un moment dans votre semaine, par exemple tous les dimanches matin de 10 h à 12 h, pour le consacrer à votre pratique. Une fois cette habitude prise, vous vous rendrez compte que vous aurez du mal à faire l’impasse sur cette sortie, qu’il pleuve ou qu’il vente.

    Faire peau neuve pour se booster en hiver

    Le plaisir de la course à pied peut parfois être lié à des notions matérielles (superficielles ?). Qui, parmi nous, n’a jamais trouvé un regain de motivation quand il venait de faire l’acquisition d’un nouveau short, d’une nouvelle paire de chaussures, d’une nouvelle montre ? L’approche de l’hiver est peut-être le bon moment pour investir dans un équipement flambant neuf et surtout adéquat. Être équipé correctement pour affronter la pluie, le froid ou la nuit, cela permet d’être plus motivé et prêt à affronter l’adversité.

    Facebook
    Twitter
    LinkedIn
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    SOYEZ LES PREMIERS INFORMÉS DE NOS BONS PLANS, PROMOTIONS ET NOUVEAUTÉS. INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER JOGGING INTERNATIONAL !!
    This is default text for notification bar