Xavier Thévenard et Asics se séparent

Après 10 ans d’un partenariat particulièrement riche et intense, les chemins d’ASICS et Xavier Thévenard se séparent.

Porte-étendard de la marque japonaise depuis dix ans, Xavier Thévenard ne sera plus soutenu par Asics. L’histoire commune est née en 2010, juste après la première grande victoire de Xavier sur les sentiers de la CCC (99 km), à Chamonix. Il n’a alors que 22 ans. « Jusqu’alors, je faisais mon petit bout de chemin tout seul, se souvient-il. Laurent et Cathy Ardito sont venus me voir et m’ont proposé d’intégrer le team ASICS. Je n’ai jamais été carriériste, mais après une courte réflexion, j’ai accepté. Cela m’a permis de progresser, de savoir jusqu’où je pouvais pousser mon corps. Mon seul objectif à l’époque était de me lancer sur l’UTMB mais sans ambition particulière. Je n’imaginais pas que j’allais le gagner à trois reprises. »

« Pendant ces dix années, ASICS, grâce à son approche de la performance, m’a permis de bien faire les choses, de mieux comprendre comment fonctionne mon corps. Notre histoire commune m’a aussi permis de faire de superbes rencontres», raconte le Jurassien.

« Notre lien va au-delà d’une relation entre un équipementier et un athlète sur lequel on pose un logo, confie Arnaud Leroux, directeur marketing ASICS France. Elle a été bien plus profonde. Xavier a participé aux travaux de recherche et au développement d’ASICS dans le trail. Il est pour beaucoup dans la présence en première ligne d’ASICS dans cet univers. C’est une grande chance d’avoir eu pour ambassadeur un athlète aussi iconique qui a remporté des courses mythiques, comme l’UTMB ».

Asics continue son chemin dans le trail

Si une page se tourne, les projets d’ASICS dans le trail restent tout aussi ambitieux. « Nous voulons continuer à grandir, poursuit Arnaud Leroux. Nous sommes leaders sur tous les secteurs où nous proposons des chaussures, à l’exception du trail où nous ne sommes « que » deuxièmes. Nous souhaitons bien évidemment aller chercher la première position dans ce segment qui représente désormais à lui seul un quart du marché running. Nous étions déjà leaders sur les chiffres de septembre et octobre, la dynamique est là. Le trail se situe très haut dans nos priorités. »

Sur le terrain, ASICS continuera également d’être présent auprès d’athlètes très compétitifs en France, à l’image de Sylvaine Cussot et Benoît Girondel. La team a lancé tout récemment l’opération Trail Elite Factory, qui a permis de recruter deux jeunes talents du trail : Hugo Deck, 21 ans et Marie Goncalves, 23 ans.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire