• Adidas Ultraboost 21 : le test

    Toujours plus de mousse, toujours plus de confort, d’amorti ET de dynamisme, l’Ultraboost 21, dernière version du bestseller allemand multiplie les superlatifs. D’où la difficulté de la classer : footing tranquille ou chrono explosé ?

    Adidas ne cesse de vouloir combler sa communauté de running. Et que veut la communauté du running ? De l’amorti et du dynamisme, en même temps, évidemment,. Un défi que cherche à relever d’année en année l’ensemble des équipementiers de la planète. Et adidas semble avoir trouvé la formule magique depuis plusieurs années déjà grâce à sa mousse BOOST en TPU. Dans cette version 2021, on en retrouve 6% en plus que sur l’UB 20. Le résultat à l’œil, déjà, c’est une chaussure en mode maximaliste avec un talon surdimensionné et un poids non négligeable. On peine à croire avant même d’avoir chaussé le nouveau modèle qu’on ira exploser nos chronos.

    Maintien et chaussant au top

    Et pourtant. A l’enfilage, on apprécie immédiatement la souplesse et la justesse du Primeknit, le mesh tout en technicité de la chaussure. On entre dans la chaussure comme on s’équipe d’une chaussette et le pied est immédiatement maintenu, presque à la perfection. Dès les premières foulées on se rend compte en effet d’une certaine liberté dans le guidage. Le pied peut s’exprimer correctement, juste comme il faut. Ca ne bouge pas trop et la stabilité est renforcée par une insert en plastique qui vient vous « pincer » le talon. Résultat : maintien et chaussant au top.

    Tenu de route parfaite

    Et la semelle alors ? On était un peu perplexe à première vue. Car avec une hauteur de semelle si imposante et une densité de mousse si volumineuse, on a d’abord envie de ranger cette UB 21 avec les autres modèles typés confort et footing de récupération. Ce qui pourrait très bien être le cas. Mais ce serait aussi largement sous exploiter les qualités de cette Ultraboost. Car après l’avoir débridée sur des sorties très tranquilles, on a donné dans le tempo. Et la magie a fait son effet : cette chaussure a du répondant. L’énergie de chaque vibration sur le bitume est redistribuée immédiatement dans la poussée. On l’a ensuite essayée sur une séance de fractionné court sur piste. Le résultat est identique, le dynamisme est au rendez-vous. La nouvelle LEP, ce système de torsion qui apporte une rigidité supplémentaire n’y est sans doute pas pour rien.  Et pourtant, malgré la cadence et les appuis, le pied ne souffre pas. Merci le boost !

    Le bilan de cette dernière Ultraboost est donc globalement très favorable. Malgré son poids très élevé, elle remplit à merveille tous les paramètres qui font d’elles une chaussure de compétition, même si son confort continuera sans aucun doute de ravir monsieur et madame Toutlemonde. Son nouveau style avec la proéminence de sa semelle pourrait en revanche rebuter les moins audacieux du lifestyle.

    Amorti: 5/5

    Stabilité : 4/5

    Dynamisme : 4/5

    Flexibilité : 4/5

    Confort : 5/5

    Rapport qualité/prix : 4/5

    Prix : 180€

    Poids : 340 g en 42 1/2

    Share on facebook
    Facebook
    Share on google
    Google+
    Share on twitter
    Twitter
    Share on linkedin
    LinkedIn
    Share on pinterest
    Pinterest

    Laisser un commentaire

    For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

    If you agree to these terms, please click here.