Vrai ou faux : Il faut manger lentement pour courir vite?

Vrai ou faux : Il faut manger lentement pour courir vite?
Question - Réponse
Le

VRAI ! Engloutir le plus vite possible son repas est une grave erreur. Démonstration !

Ça veut dire quoi lentement ?

Ça signifie prendre au moins 20 minutes pour manger, en se concentrant sur ses sensations,pour restaurer le réflexe de satiété et n’avaler que ce dont le corps à besoin. Il faut donc manger assis, au calme, sans activités parallèles, prendre le temps de mastiquer chaque bouchée, de poser vos couverts régulièrement... Et dès que vous vous sentez repu, arrêtez-vous.

On allège la foulée

En forçant le cerveau à bien enregistrer « l’activité manger », on déclenche naturellement un signal de satiété qui évite de stocker des calories inutiles. Résultat, on mange entre 10 et 20 % moins que si on accélérait le repas. Et plus léger on court mieux et on a moins de risques de blessures !

On sabre les problèmes digestifs

En prenant le temps de mastiquer, on réduit les aliments en bouillie et on les enveloppe de salive. Cette double opération leur permet de glisser plus facilement dans le circuit digestif et d’atteindre l’estomac sans yfermenter plus que nécessaire. Ce qui élimine nombre de problèmes digestifs qui, souvent, accompagnent les séances et entravent les perfs sur les épreuves...

On élimine stress et fatigue

Quand on mange trop vite, on place l’organisme en situation de stress. Ce qui, non seulement, crispe l’intestin, mais sape aussi le mental, en partie parce que les toxines s’accumulent. En prenant le temps de bien mâcher, en revanche, elles sont plus aisément éliminées, l’organisme s’encrasse moins et la fatigue s’envole. De fait, la qualité du sommeil s’améliore, comme celle de la récupération.