Les acides aminés, ça nourrit aussi le mental ?

Les acides aminés, ça nourrit aussi le mental ?
Le

Oui ! Entre autres vertus, les acides aminés permettent d’apaiser les angoisses, de calmer le stress et d’améliorer les capacités cérébrales. Ce serait dommage de s’en priver !

Les acides aminés sont les éléments qui composent les protéines. Chacun a des propriétés spécifiques (anti-fatigue, apaisant...). Certains sont dits essentiels, car le corps ne sait pas les fabriquer et ils n’ont pas leur pareil pour servir le mental.

Pourquoi c’est bon ?

Ils activent la synthèse des hormones du bien-être. Le tryptophane va œuvrer en faveur de la sérotonine, neurotransmetteur essentiel au système nerveux, favorisant la transmission des infos d’un neurone à l’autre, mais qui décroît avec l’âge et sous l’effet du stress. La glutamine, vitale au bon fonctionnement du cerveau, utilisée en abondance par le corps en cas de stress (physique ou psychologique), a besoin d’être souvent remise à niveau. Idem pour la phénylalanine à l’origine de la dopamine, nécessaire à la stabilité de l’humeur et à l’énergie.

Où les trouver ?

Les aliments les plus riches sont d’origine animale (viande, volaille, poisson, œuf, fromage). La levure de bière est aussi très riche en minéraux et oligo-éléments, comme les légumineuses... et le chocolat noir.

Comment les consommer ?

En tablant une fois par jour sur une protéine animale, au déjeuner, pas au dîner car trop lourd à digérer, surtout après une sortie. Et en veillant à bien équilibrer ces protéines par un apport suffisant en végétaux antioxydants (légumes, fruits).