Le tofu, champion des protéines végétales ?

Le tofu, champion des protéines végétales ?
Question - Réponse
Le

Vrai ! Star de la diététique asiatique, le tofu est un aliment truffé de qualité pour le coureur à pied et pas seulement pour les végétariens...

C’est en faisant cailler du lait de soja (graines de soja trempées dans l’eau et mixées), puis en le pressant que l’on obtient du tofu. Or, le soja constitue le socle de l’alimentation des Asiatiques, champions du monde la longévité en bonne santé. Le tofu part donc avec un sacré pedigree. Notamment en ce qui concerne sa faculté à faire baisser le cholestérol. Mais pour le coureur, c’est loin d’être le seul atout de cette pâte blanche.

Pour courir léger et énergique

Dénué de lactose, sans la moindre trace de gluten, très riche en protéines végétales (18 g/100 g), le tofu représente un apport alimentaire musclé idéal pour le coureur végétarien, mais aussi tous ceux dont la sensibilité intestinale est accrue par la pratique. Hyperdigeste, hyperprotéiné (mais tout de même moins que la viande), le tofu est aussi très riche en eau et en fer, très pauvre en calories (80 kcal/100 g) et très riche en fer. Répondent aussi présents l’indispensable magnésium anticrampes, le calcium, le cuivre pour les articulations, du potassium, du zinc, de la vitamine A. Bref, un aliment (presque) parfait.

À bien associer...

Une partie des acides aminés du tofu est endommagée par le mode de préparation. C’est donc une protéine qui, pour être complète, doit être associée (au même repas ou au repas suivant) à une autre source de protéines (riz, noix, produits laitiers) pour mieux faire son office. Accompagnez-le de légumes riches en vitamine C pour favoriser l’absorption du fer, moins assimilable par l’organisme que celui des protéines animales.

... et assaisonner !

Nature, le tofu est plutôt fade. Ce qui lui permet, de fait, de se prêter à toute forme de préparation. Version tofu ferme, sous forme de bloc, on peut le faire mariner dans du citron, des épices et l’émietter dans une salade, le sauter en dés à la poêle, le substituer aux œufs dans une quiche... Version tofu soyeux, faisant penser à du flan, il donnera de l’onctuosité à une purée, une soupe ou un dessert.