Courir l'après midi : le bon plan nutritionnel !

Courir l'après midi : le bon plan nutritionnel !
Le

Si vous en avez la possibilité, un entrainement durant l'après-midi est idéal pour l'organisme !

Vous courez dans l’après-midi

C’est entre 16 et 19 heures que l’organisme est le plus compétitif : la température corporelle a atteint son maximum, la puissance musculaire est restaurée, les capacités pulmonaires et cardiaques sont développées, la circulation de cortisol est au top et les hormones du sommeil ne sont pas encore activées. Si vous le pouvez, entraînez-vous dans cette plage horaire. Mais là encore, veillez à ce que votre alimentation ne vienne pas enrayer la mécanique de base. Tout d’abord, en ayant pris soin de déjeuner correctement et tranquillement (consacrez toujours 20 minutes au minimum au repas en mastiquant bien pour ne pas stresser le système digestif) et en ne faisant pas l’impasse sur une mini-collation visant à mieux alimenter l’effort que vous allez naturellement pouvoir intensifier.

Au menu

Votre déjeuner doit être préparateur et réparateur, et compter, outre des crudités, des protéines (volaille, poisson), des glucides (pâtes, pommes de terre vapeur avec peau, lentilles, riz basmati ou quinoa) ainsi qu’un fruit frais. Si votre séance est espacée de plus de trois heures de la fin de votre déjeuner, prévoyez une collation sucrée une heure avant (eau, compote de fruit et quelques fruits secs...).

Récupération nutritionnelle : le bon timing après séance

Les 30 minutes qui suivent la fin de votre séance constituent une fenêtre métabolique : le moment où votre organisme va absorber au mieux, plus vite et plus facilement, les nutriments nécessaires à une récupération optimale pour remplacer glucose, eau et minéraux perdus pendant l’effort et rétablir l’équilibre physiologique, mais aussi réparer les fibres musculaires lésées. Une fenêtre de tir à ne pas louper, en tablant sur une collation constituée de protéines (œuf, jambon...), de glucides (idéalement un fruit frais) et une bonne hydratation. Surtout si vous terminez votre entraînement à distance du repas.