3 fruits exotiques pour les coureurs

3 fruits exotiques pour les coureurs
Le

Ils symbolisent soleil et dépaysement, et se dénichent sans problèmes. Cet été, ne courez pas sans eux. Ils vous apporteront hydratation et plus encore !

Banane : pour l’endurance

Avec ses 10 kcal et ses 20 g de glucides pour 100 g, elle reste le fruit frais le plus énergétique. Elle est très riche en vitamine B6 (constitution du glycogène), en potassium (fonctionnement musculaire) et magnésium (antistress et anti-crampe) et en fibres qui ne troublent pas le transit. Bien mûre pour un coup de fouet, encore un peu verte pour durer. Intéressante en récup’ après un effort long pour tamponner l’acidité et re-minéraliser. Avant, pendant ou après, un quart de banane suffit.

Ananas : pour les articulations

Il contient de la bromélaïne, une enzyme qui facilite la digestion des protéines et a une action anti-inflammatoire contre les douleurs articulaires et musculaires. Riche en manganèse (fonctionnement des os et articulations), il est aussi bien pourvu en vitamine C et B6. À consommer frais, plutôt en début ou milieu de repas pour limiter la fermentation intestinale.

Mangue : l’antioxydant

Très riche en vitamines, notamment C et A. Plus elle est jaune-orangée, plus elle renferme de caroténoïdes, pigments antioxydants indispensables pour protéger les cellules des radicaux libres produits en quantité pendant l’effort. À consommer avec la peau, avant ou après l’effort. En récup’, n’hésitez pas à préparer des milk-shakes ou des smoothies sur la base de ces fruits