Comment remédier au stress d'avant course?

Comment remédier au stress d'avant course?
Question - Réponse
Le

J’ai plusieurs années de pratique mais, à chaque départ d’une course, qu’elle soit pour le plaisir ou pour le chrono, je souffre de diarrhées aiguës et ma FC s’emballe, pouvant atteindre 130 BPM, malgré des exercices de respiration. Il me faut au moins 2 à 3 km pour me sentir mieux. Comment y remédier ?

Les symptômes que vous décrivez sont classiques et rencontrés par nombre de coureurs ou sportifs juste avant une compétition, du fait de la sécrétion d’adrénaline qui accompagne le stress du départ. Cette sécrétion accélère le rythme cardiaque et celui de la respiration, et est parfois aussi à l’origine, selon les individus, d’une envie pressante...d’où les longues files d’attente au départ d’un marathon devant les WC d’appoint !

Est-ce grave ? Non ! Cela compromet-il votre éventuelle inscription à un marathon cet automne ou la performance pendant cette course à venir ? Non ! Que peut-on faire pour y remédier ? Accumuler de l’expérience pour apprendre à se connaître, et installer une routine les matins de course (heure du réveil, séquence petit-déjeuner/préparatifs/pause WC/échauffement). Et effectuer des exercices de relaxation, comme vous le faites déjà. Peut-être qu’une séance chez un(e) sophrologue pourrait vous aider à parfaire ceux-ci. Mais il n’est en rien besoin d’une aide médicale ou médicamenteuse. Cette montée de stress est nécessaire pour préparer l’organisme à l’épreuve qui se profile !

Une fois dans l’action, l’effort physique prend le dessus sur les pensées qui accaparaient le cerveau, et les symptômes disparaissent. Inscrivez-vous à votre marathon et à quelques courses à dossard en amont, tels des 10 km ou des semis, pour peaufiner votre routine et dompter ces symptômes.