Fromages : choisissez le bon !

Fromages : choisissez le bon !
Le

Certains sont plus riches en calcium, d’autres en lipides... Comment faire d’une portion de fromage (30 g) un plaisir sportif ?

 

Au quotidien

Le calcium du fromage aide à préserver la densité osseuse, une bonne pression sanguine et une contraction musculaire correcte. Pas de privation, mais gare aux kilos ! Limitez les pâtes dures type comté (riches en calcium mais aussi en matières grasses), privilégiez les fromages frais type chèvre (moins de calcium mais aussi de lipides) et complétez l’apport par des eaux calciques (Hépar, Rozana…). Évitez les crémeux, trop gras.

Sur une course

Sur du long, il ne faut pas peser sur la digestion. Avec des pâtes, misez sur le parmesan. Pendant l’effort, favorisez les fromages inférieurs à 20 % de matières grasses (MG) : cancoillotte (10 %), portion type Babybel ou fromage frais type St-Môret (3 %).

En récupération

Favorisez les plus riches en calcium (pâtes dures, bleus). Choisissez dans la limite de 30 % de MG (cantal, camembert...). Un bon duo : pain d’épices et roquefort.

Si vous avez de la tension

Compensez toujours le surplus de sodium du fromage par du potassium, en l’accompagnant d’une salade verte.

Vous rêvez d’une raclette

Limitez-vous à quatre tranches de raclette, remplacez les pommes de terre par de gros champignons de Paris et la charcuterie par de la viande des grisons ou de la bresaola.