Pesez-vous comme un pro!

Pesez-vous comme un pro!
Le

Bien courir, c’est courir léger. Et retour de vacances rime souvent avec épreuve de la balance. Pour bien contrôler votre poids, jouez-la pro.

Une fois par semaine maximum

Sauf si vous cherchez à contrôler et ajuster vos besoins hydriques, inutile de vous peser tous les jours. Dans le cadre d’un suivi pondéral, une fois par semaine suffit. Toujours à jeun, nu, et le même jour de la semaine. Ne vous affolez pas si les quelques sushis pourtant light (mais salés) avalés la veille au soir vous ont fait prendre 400 g de rétention d’eau ou si une sur-hydratation post-séance se solde parfois par un kilo supplémentaire. La tendance se calcule sur la semaine, pas au jour le jour.

Sur du carrelage

Une machine n’est jamais infaillible. Et plus elle est sophistiquée, plus elle peut déraper. Installez votre balance au même endroit (pour éviter des écarts allant parfois jusqu’à 1 kg dus à un sol inégal), sur du carrelage, sans traîner l’appareil au sol au risque d’en dérégler les capteurs ultrasensibles aux à-coups et à la poussière et, pour la même raison, ne vous penchez pas en avant pour mieux voir le verdict. Sachez aussi que si vous utilisez très souvent votre balance ou si toute la famille y grimpe, au bout de deux ou trois ans, les capteurs finissent par s’écraser. Le résultat obtenu manquera alors de fiabilité.

Sans balance aussi

Fiez-vous à vos vêtements : un cran de ceinture, c’est deux kilos environ en moins. Une taille de vêtement en moins, c’est quatre kilos envolés ! Et pour être sûr que votre ceinture abdominale ne nuit pas à votre santé cardiovasculaire, mesurez-la avec un mètre de couturière entre la dernière côte et le haut de l’os de la hanche. A jeun (un repas peut faire prendre 3 cm...) et sans serrer le ventre. La bonne mesure : moins de 94 cm pour les hommes, moins de 80 cm pour les femmes. Au-delà de 102 cm et 88 cm, il y a risque.