La galette de riz, un ravitaillement efficace?

La galette de riz, un ravitaillement efficace?
Le

OUI ! Elle ne pèse pas lourd, ce qui en fait un ravito relax à emporter. Cependant, si elle présente d’autres atouts, elle a également des limites...

Un coup de fouet immédiat sur du long

Contrairement au riz, la galette de riz affiche un IG élevé : jusqu’à 85, contre environ 50 pour le riz basmati. Autrement dit, elle n’est pas faite pour procurer une énergie au long cours, mais pour donner un coup de fouet immédiat, car elle est riche en glucides rapides. Soufflée, croustillante et surtout salée, elle se révèle extra sur du long en cas de coup de mou, quand on est saturé de boissons ou gels sucrés. De plus, elle est bien moins grasse que les autres petits gâteaux salés prisés sur les trails...

Facile à digérer au petit déj ou en récup

Peu calorique (30 kcal/portion), la galette de riz est aussi très facile à digérer. Ce qui en fait une bonne alternative céréalière pour les intolérants au gluten. Si elle n’est pas pratique à trimballer sans camelback (elle est très friable) – donc pas idéale en ravito sur les petites séances –, elle constitue, en revanche, un bon support « light » au petit-déjeuner avant entrainement des petits gabarits ou en collation de récupération. D’autant qu’en tartinant la galette de riz de confiture, compote, fromage frais ou cacao, on la rend encore plus gourmande, tout en abaissant un peu son Indice Glycémique... ce qui augmente du coup son pouvoir de satiété.