3 bons gestes pour traiter une ampoule

3 bons gestes pour traiter une ampoule
Le

Tous les coureurs ont été un jour confrontés aux ampoules. Suivez le guide pour les traiter de la meilleure des façons.  

Une ampoule, c’est une brûlure. Elle traduit soit une mauvaise adaptation à une paire de running neuve, soit un trouble de la statique plantaire nécessitant un rendez-vous chez le podologue. En attendant...

Si elle forme une cloque : surtout, n’arrachez pas la peau ! Percez-la délicatement avec une aiguille chauffée à blanc. Désinfectez avec une solution antiseptique et traversez la cloque d’un fil pour éviter que ne se reforme. Posez un pansement hydrocolloïde (double peau) à garder en place 3-4 jours jusqu’à cicatrisation.

Si elle est déjà percée : découpez soigneusement les lambeaux de peau pour qu’ils ne s’arrachent pas. Ne mettez pas la chair à vif pour ne pas augmenter douleur et risque d’infection. Désinfectez et appliquez un pansement seconde peau.

Si elle contient du sang : il faut la vider afin de soulager et de préférence laisser opérer le podologue. Si vous n’avez pas moyen de consulter le vôtre rapidement, percez-là avec précaution et une aiguille stérilisée, n’arrachez pas la peau et avant de panser, désinfectez et asséchez (à la Bétadine® si vous n’êtes pas allergique à l’iode).