Les lentilles, c’est aussi bien que les pâtes ?

Les lentilles, c’est aussi bien que les pâtes ?
Le

OUI ! Et c’est même mieux. Les études le prouvent et l’expérience du terrain aussi. Pourquoi et comment bien utiliser leurs atouts.

Pourquoi ?

Les lentilles ont un Indice Glycémique (IG) très bas. Et qui dit IG bas, dit performance et endurance accrue. Tout simplement parce qu’il n’y a alors pas d’arrivée massive de sucre dans le sang qui conduit à se retrouver en hypoglycémie dans les 2 heures. De ce fait, les lentilles évitent donc le coup de mou. Et parallèlement, leur teneur en protéines aide la puissance. Avec un IG 22, elles font donc mieux que les pâtes dont l’IG s’affiche entre 40 (version pâtes complètes et al dente) et 70 (blanches et trop cuites).

Comment ?

Pas question de fondre sur des boîtes de lentilles préparées à la graisse d’oie ! Les lentilles sportives se préparent maison, car même natures, les boîtes leur confèrent d’emblée un IG52 (au lieu de 22) et s’avèrent beaucoup trop salée... Pour bien profiter de toutes leurs vertus (y compris celles de limiter les crampes et le stockage des graisses), il faut aussi bien les rincer avant de les cuire, préférer les déguster chaudes (l’amidon fond, c’est plus digeste) et sans graisses ajoutées. Bonne nouvelle pour les affamés : leurs qualités nutritionnelles permettent aussi d’en consommer plus que les pâtes sans peser sur la foulée !