Minimalisme et douleurs aux genoux

Minimalisme et douleurs aux genoux
Question - Réponse
Le

Bonjour, suite à diverses lectures et discussions avec d'autres coureurs, je suis actuellement assez tenté par entamer une transition vers une course plus minimaliste. Ayant assez régulièrement mal aux deux genoux (rotules) je me demande si cela est possible? Avez-vous des conseils?

Bonjour Julien,

il existe divers degrés de "radicalité" de la pratique de la course minimaliste en fonction du matériel utilisé. Les principaux critères d'une chaussure de type minimaliste sont : une faible surélévation du talon par rapport aux orteils ("drop"), un faible poids, une grande flexibilité, l'absence de matériel guidant la biomécanique du pied. Cela va de la course pied nu à l'extrême, en passant par des modèles tels que les five fingers de Vibram, jusqu'à des modèles plus intermédiaires (par ex. Saucony Kinvara) avec un amorti de semelle conséquent mais un drop faible, un poids limité et une assez grande flexibilité globale de la chaussure.

Pour aborder votre cas : les douleurs de rotules sont fréquentes et banales chez le sportif, mais peuvent relever d'un grand nombre de diagnostics divers, avec une sévérité variable dans leur atteinte. Ainsi un diagnostic précis serait souhaitable avant d'envisager un traitement adéquat. Toutefois, la course minimaliste pourrait faire partie de ce projet thérapeutique. En revanche il convient comme toujours pour la course minimaliste, d'observer une très grande progressivité.

Je vous recommande ainsi de privilégier pour l'heure un modèle assez intermédiaire, avec un drop aux alentours de 4 mm, et de commencer à courir avec 15min 3 fois par semaine, et d'augmenter le temps de course d'environ 10 minutes par semaine. Sans hésiter à intercaler une minute de marche toutes les 10-15min de course lors des premières sorties. Et si vos douleurs de rotules persistent, alors consultez!