Pieds dits pronateurs

Le

Vos pieds sont dits pronateurs (35-40 % des coureurs) si, à l’examen dynamique, ils s’orientent vers l’intérieur – soit pendant une trop longue durée, soit trop intensément en amplitude. Le déroulé du pied, de l’extérieur vers l’intérieur, va alors jusqu’au gros orteil. En réalité, toutes les foulées sont plus ou moins pronatrices dans le sens où elles tournent vers l’intérieur. Pour schématiser, on peut donc dire que, chez les sujets pronateurs, elle l’est exagérément, pouvant provoquer des périostites tibiales ou des tendinites à cause de l’hypersollicitation du muscle jambier postérieur. Les conséquences peuvent aussi apparaître au niveau du genou, avec des tendinites de la patte-d’oie.

Pronateur
dessin pied pronateur

L'usure de la semelle est plus marquée sur l'intérieur de la chaussure

- Quelles chaussures choisir ?
Des chaussures pour pronateur, évidemment ! Pour les cas où la pronation est très accentuée (ou pour les coureurs lourds), sachez qu’il existe des modèles pour pieds hyperpronateurs.

- Dois-je porter des semelles correctrices ?
Si la pronation, après examen, s’avère trop importante, il faudra envisager avec votre podologue le port d’orthèses plantaires thermoformées sur mesure. Avec des hauteurs et des densités de matériaux différentes, elles permettront de corriger et rétablir l’équilibre de la foulée. Ces orthèses plantaires seront à la fois amortissantes et correctrices et agiront sur l’ensemble des chaînes de l’appareil locomoteur.

Pieds dits universels

Pieds dits supinateurs