Les 10 points de contrôle du coureur à pied (4)

Le

4. L’écartement des genoux (genu varum)

Debout, les pieds joints et face au miroir, les deux genoux et les malléoles au niveau des chevilles doivent se toucher par leurs faces internes. On parle de jambes arquées lorsqu’il existe un écartement au niveau des genoux. Cette anomalie, le plus souvent en rapport avec un raccourcissement du muscle psoas iliaque (entre le bassin et la cuisse), provoque des douleurs lombaires.

Comment corriger :

  • Etirez le muscle psoas iliaque : couché sur le côté, pliez la jambe. Attrapez avec la main la cheville surélevée et tirez-la vers vous en maintenant la position dix secondes. Changez de jambe. A répéter dix fois avant et après la course.

Précédent : 3. La taille du gros orteil

Suivant :5. L’écartement des chevilles

Retour au sommaire des 10 points de contrôle du coureur à pied