Les 10 points de contrôle du coureur à pied (9)

Le

9. La résistance de vos abdominaux et muscles lombaires

Une ceinture abdominale de qualité permet de courir en toute sécurité.

Pour les abdominaux, faites le test du redressement :
- couché sur le dos, les mains croisées derrière la nuque, les pieds coincés sous un meuble ou un radiateur, les genoux pliés en angle droit, redressez-vous jusqu'à la position assise. Une fois relevé, les coudes doivent arriver à toucher les genoux. En position couchée, les doigts croisés derrière le cou doivent pouvoir toucher le sol. Le test consiste à compter la quantité de redressements effectués en trente secondes.
Si, lors de l'exécution de ce mouvement, une tension se manifeste dans vos abdominaux, cela peut être la preuve de l'insuffisance de ces muscles et la cause de vos douleurs du bas du dos. En conséquence, vous devez les travailler régulièrement, sans négliger pour autant les lombaires.

Pour les lombaires, faites le test suivant :
- couché sur le ventre, un coussin suffisamment « tonique » placé sous votre abdomen (vingt centimètres d'épaisseur), les mains derrière la nuque et en tirant les coudes vers le haut, vous devez être capable de lever les jambes à l'horizontale, genoux tendus, et de maintenir la posture pendant quinze secondes (pour ne pas creuser vos reins, serrez les fesses pendant le test).
Si la réalisation correcte de cet exercice se révèle pénible, il vous est conseillé de fortifier vos lombaires avant de courir.

Précédent : 8. La cambrure des reins

Suivant : 10. La tension de la chaîne musculaire postérieure

Retour au sommaire des 10 points de contrôle du coureur à pied