Les pieds creux « écrasent » les pieds plats

Le

Il est admis que les sujets présentant un affaissement de la voûte plantaire interne sont davantage exposés aux risques de blessure des membres inférieurs. De même, les pieds plats furent un argument bien connu pour être exempté du service militaire : ce qui n’est plus d’actualité. Pour vérifier le bien-fondé de cette notion, des scientifiques, en collaboration avec le laboratoire de recherche de la firme Nike, ont effectué une étude visant à déterminer les facteurs de risque qu’engendrent les pieds plats dans les blessures des jambes.

On a collecté les données morphologiques des pieds des nouvelles recrues avant tout activité physique organisée. Ensuite, pendant une période d’entraînement déterminée, le personnel de l’Institut de recherche de médecine de l’environnement de l’armée américaine a collationné la fréquence et la nature des traumatismes. Avant d’analyser les données sur ces accidents de parcours, les recrues ont été divisées en plusieurs groupes en fonction de la hauteur de leur voûte plantaire. Il est apparu que la fréquence des accidents augmentait avec cette hauteur. Ainsi, on peut affirmer aujourd’hui qu’avoir les pieds plats n’aurait pas dû être considéré comme un motif de réforme et que les pieds creux sont les plus gros pourvoyeurs de blessures de course.