Courez mieux grâce au QI GONG

gainage mini
Le

Le QI GONG est une pratique d'origine chinoise officiellement âgée de 3000 ans, mais certains font remonter ses origines bien plus loin encore. Appelée aussi gymnastique de santé, le QI GONG signifie littéralement : pratiquer l’énergie. Et peut constituer une aide appréciable dans votre pratique de la course à pied.

Le Qi, que l’on prononcera tchi, est en fait l’énergie vitale qui nous anime. La pratique du QI GONG permet donc de se maintenir en bonne santé et d'augmenter son énergie interne; elle favorise la circulation du QI au travers des méridiens, véritables canaux de l’énergie.
Au-delà des nombreux styles, apparaissent deux grandes catégories de QI Gong: - Le QI GONG statique qui apaise, il s'effectue debout au moyen de postures. - Le QI gong dynamique, enchaînement de mouvements qui fait circuler l’énergie et fortifie les organes. Le QI GONG travaille également avec les sons. En énergétique chinoise, on considère qu’à chaque organe correspond un son, une vibration plus exactement ; par exemple au cœur correspond le son KE, au foie le son XU. C’est en combinant mouvements et sons, que le pratiquant obtiendrait les meilleurs résultats.
Il faut savoir que mieux l’énergie circule, mieux vous « fonctionnez » et cela aussi bien sur le plan physique que mental. Evidemment, une pratique régulière et dans le temps est nécessaire pour obtenir des résultats. Au départ, il faut réfléchir au mouvement pour le réaliser correctement. Ensuite, le mouvement juste, acquis et pratiqué avec concentration, permettra de sentir et renforcer le QI.

Plus d’ endurance pour le coureur !
Le coureur qui pratique le QI GONG pourra noter, lors de sa pratique sportive mais aussi dans son quotidien, une plus grande capacité à l’effort, plus d’endurance, un meilleur contrôle de son énergie, une meilleure récupération nerveuse. La pratique du QI GONG, permet au coureur d’affiner ses perceptions et donc d’être plus vigilant à ses sensations pendant la course, à ne pas se crisper sur l’effort, à relâcher ses épaules, à maintenir une respiration fluide. Le matin d’une course, le QI GONG peut se faire une dizaine de minutes, pour faire le vide, apaiser le mental et éviter ainsi de disperser son énergie en cogitations diverses.

15 minutes par jour
Il est utile de pratiquer le QI GONG sous la direction d’un professeur au moins une fois par semaine. Cela apporte la régularité qui inscrit cette pratique dans une véritable démarche. En ce qui concerne le quotidien, 15 minutes par jour sont nécessaires pour un minimum d’effet. Cette pratique pourra se faire à différents moments de la journée : le matin pour éveiller l’énergie, la capter - dans la journée pour évacuer les tensions négatives, dynamiser l’énergie positive. - le soir pour apaiser, préparer une bonne nuit de sommeil.
La pratique du QI GONG permet de prendre conscience de cette énergie qui est en nous, qui circule, qui se bloque, qui repart. Il faut savoir que cette énergie peut aussi s’épuiser, si l’on en prend pas soin (surentraînement par exemple), il appartient donc à chacun de la protéger et de la développer.
Et puis, il faut savoir que les Chinois considèrent le QI GONG comme un art de la longévité. Voilà peut être une motivation supplémentaire pour le coureur : qui sait, faire un marathon pour ses cent ans ?