La relaxation musculaire pour décompresser

Etirements
Le

La préparation en vue d’une compétition est en soi une épreuve.
A ne pas zapper : la récupération active par le stretching qui permet de mieux éliminer l’acide lactique qui crispe les muscles et par ricochet le mental.
Trois semaines avant l’épreuve, on gagnera aussi en sérénité en programmant une à deux séances de natation par semaine.
On peut aussi plonger ses jambes dans un bain glacé après l’entraînement pour activer la relaxation musculaire ou encore, utiliser les propriétés relaxantes des chaussettes de récupération ou de l’électrostimulation après une séance intensive.
En pratique : Faire suivre chaque entraînement d’un simple automassage à l’arnica pour activer la décontraction musculaire.
Trois semaines à un mois avant l’épreuve, programmer des séances massages du dos de 30 à 40mn chez le kiné, 1 à 2 fois par semaine pour relaxer les muscles, mieux drainer les toxines et mieux décompresser