Votre plan anti-stress

Mental
Le

Oui, on le sait. Vous êtes stressé. «Surbooké ». Il vous faudrait des journées de 30 heures pour tout faire. L’idéal ? Accordez-vous un moment : trente petites minutes de course pour recharger votre énergie une à deux fois par semaine.

Allez, vous allez bien trouvez trente minutes une à deux fois par semaine ! Mais avant d’investir dans des runnings et de vous lancer dans l’aventure de la course à pied, il convient de vous poser les bonnes questions. La première : « Comment courir pour évacuer le stress ? ». La deuxième : « quelles sont mes capacités ? ». On n’aborde pas la course à pied de la même manière à 50 ans et à 30 ans et si l’on a, ou non, un passé sportif. Il convient donc d’être prudent, de vous écouter et de ne pas courir trop vite mais aussi de demander un avis à votre médecin.

Au niveau de votre approche de la course à pied pour évacuer votre stress, choisissez un parc, des petits chemins de campagne, un endroit que vous aimez. Commencez par marcher puis respirez et vivez l’instant. Profitez pleinement de ce moment. Puis, trottinez, courrez souple. Soyez attentif à ce qui vous entoure. Commencez par courir à allure très lente. Écoutez les oiseaux, le vent dans les branches. Regardez le paysage, observez les couleurs, respirez pleinement, percevez les parfums.

Vous pourrez ensuite accélérer progressivement, mais seulement si vous en ressentez l’envie. N’ayez aucune contrainte, recherchez uniquement le plaisir de la foulée. Il n’est en aucun cas question de performance, d’objectif. Après votre entraînement, prenez le temps de vous étirer, de vivre pleinement la sensation de récupération.

Laissez le chrono à la maison, globalement donnez-vous 30 à 45 mn. Votre mesure temps ? La sensation, l’envie. Tranquillement, vous allez prendre goût à ces escapades hors de votre quotidien surchargé. Et vous allez certainement arriver à programmer une petite séance supplémentaire !

Les deux conseils relaxation :

1. Prenez le temps de respirer, de vous étirer, de bailler, de relâcher vos épaules. Offrez-vous 5 fois par jour une minute de détente, de respirations pleines et tranquilles. La technique : inspirez, prenez de l’énergie. Expirez : évacuez les tensions. Appréciez la détente, relâchez les épaules. Faites trois respirations de ce type régulièrement au travail, dans les transports, chez vous. Cinq fois une minute, c’est facile, encore faut-il s’accorder cette pause détente.

2. Quand vous vous sentez tendu, les muscles des épaules ou des mâchoires contractées, faites l’exercice suivant : inspirez profondément, mais sans excès. Retenez l’air et contractez votre poing droit très fort (2 à 3 secondes). Expirez en relâchant le poing, détendez votre épaule, votre bras, votre poing… Relax … Détendez votre visage, vos mâchoires… Même exercice avec le poing gauche. Puis les deux poings Cela vous prendra 2 minutes. Vous pouvez faire l’exercice les yeux fermés et surtout prenez le temps d’apprécier la détente, la sensation de relâchement…

2 Commentaires
15,2 - Gérard Soulier

Il aurait été cordonnier qu'on ne l'aurait pas cru... :-) http://www.facebook.com/KSWISS.France

le 05/10/2011
KORRIGAN22 - re

mode "rions un peu" sur "on" Gérard SOULIER ... Podologue ... çà ne s'invente pas ! mode "rions un peu" sur "off"

le 26/09/2011