Chouchoutez vos pieds au quotidien

1. pieds
Le

Soigner ses pieds avant une course ou un entraînement c’est important et c’est bien. Mais en prendre soin quotidiennement c’est encore mieux. Histoire aussi de les préparer encore plus efficacement pour courir. Nos conseils.

On a trop souvent tendance à railler nos pied, on est « bête comme ses pieds », on se «débrouille comme un pied». Or, avec 26 os, 33 articulations, 107 ligaments et 19 muscles, le pied est une structure hautement différenciée, adaptée à la marche et à la course.

Mais notre pied est régulièrement mis à rude épreuve. Non contents de supporter tout au long de la journée le poids du corps, les pieds sont enfermés dans des chaussures de ville souvent inadaptées et subissent les piétinements et la macération. Cependant, alors qu'on devrait en prendre un soin quotidien, on a trop souvent tendance à négliger nos pieds. Il n’est pas trop tard pour bien faire.

Une hygiène quotidienne rigoureuse

La douche qui tonifie les pieds (et économise de l’eau) est préférable au bain qui ramollit les tissus. Un lavage soigneux des pieds s’accompagne de l'utilisation d’un savon doux non desséchant qui n'altère pas le film lipidique qui recouvre la peau, et la protège des agents microbiens et mycosiques.

Ensuite, il ne suffit pas de poser les pieds sur le tapis de bain pour les essuyer. Il faut les sécher minutieusement en insistant entre les orteils. Cette zone fragile est sujette à la macération, à l’apparition de fissures et à la prolifération de champignons et de bactéries. Enfin, n'oubliez pas d'hydrater généreusement vos pieds, une crème gommante peut, de façon hebdomadaire, allier le soin au massage.

Une coupe des ongles adaptée

Côté technique, les ongles doivent être coupés régulièrement, «au carré» en suivant leur courbe naturelle : ni trop courts ni trop longs en arrondissant légèrement les angles (ne pas laisser d’angles vifs) afin d’éviter qu’ils n’entaillent latéralement la peau.

Côté matériel, il est préférable de choisir des ciseaux ou un coupe-ongles spécial orteils, d’émousser les angles avec une lime aux bords adoucis et de ne pas utiliser d’instruments tranchants ou piquants (coupe cors, lame de rasoirs, etc).

Des solutions pour votre peau

Elle est sèche

Pour l’hygiène cutanée quotidienne, utilisez un savon surgras. Le gommage, réalisé sur une peau humide à l’aide d’une râpe, d’une pierre ponce ou d’une crème exfoliante, participera à l’élimination des callosités plantaires en excès. Enfin, pour assouplir la peau, il est recommandé de masser ses pieds avec une bonne crème hydratante ou une huile nutritive.

Votre transpiration est excessive

La voûte plantaire est la région du corps possédant le plus grand nombre de glandes sudoripares sans aucune glande sébacée. La lubrification du pied s’effectue donc uniquement par la sécrétion de sueur. Fréquente, cette hypersudation plantaire peut gêner considérablement la vie quotidienne.

Des frictions alcoolisées (exemple : eau de Cologne) pourront vous apporter bien-être et fraîcheur puis l’application d’un gel, d’un spray ou d’une crème anti-transpirante vous aidera à normaliser la transpiration et parfois à éviter des odeurs désagréables.

Vos pieds échauffés vous brûlent

Vous pouvez appliquer un baume ou un spray rafraîchissant. Soumis à de multiples contraintes, les pieds échauffés laissent parfois apparaître une ampoule induite par les frottements.

De petite taille et indolore, un pansement protecteur suffit, sinon, il est possible de la percer avec une aiguille stérilisée, de désinfecter et d’appliquer ensuite un pansement « seconde peau » à base d’hydrocolloïdes. Pour vos chaussettes privilégiez les fibres naturelles (coton, fil d’Ecosse ou laine selon la saison).

Les soins de fin de journée

- exercices et massages

Malmenés, enfermés et comprimés toute la journée dans des chaussures parfois peu confortables, vos pieds méritent d'être chouchoutés le soir venu. Accordez-leur un repos bien mérité en enfilant vos pantoufles lorsque vous rentrez chez vous.

En outre, en fin de journée, il n’est pas rare que les pieds soient gonflés, douloureux avec une sensation de jambes lourdes. A l’origine de ces maux : les piétinements, la station debout prolongée pour l’exercice de certains métiers, une mauvaise circulation sanguine et des chaussures inadaptées.

Effectuez alors des exercices destinés à stimuler la voûte plantaire (faites rouler une balle de tennis sous le pied) afin d’activer la circulation sanguine.

Pour prévenir ou soulager ces désagréments, vous effectuerez un massage quotidien de la plante des pieds en remontant vers la jambe avec un gel fraîcheur ou un spray à base de menthol, qui rafraîchissent immédiatement les pieds congestionnés.

Il est, de plus, conseillé de dormir avec les jambes surélevées de quelques centimètres et d’éviter les talons trop hauts.

- le bain réparateur

De courte durée en les délassant et les décongestionnant, un bain pourra leur apporter une détente rédemptrice. Il existe des spas spécialement conçus à cet effet mais un récipient maison, de bonne taille pour que vos pieds y soient confortables, fera très bien l’affaire.

Variez les plaisirs en ajoutant à l’eau tiède : du gros sel (deux cuillères à soupe dans deux litres d'eau), de l'huile d'amande douce, des huiles essentielles et quelques gouttes de lait pour qu’elles puissent se mélanger à l'eau. Une dizaine de minutes suffisent, après quoi il est important d'essuyer soigneusement ses pieds, particulièrement les espaces inter-digitaux.

En complément, vous pourrez effectuer des mouvements de torsion douce en pétrissant la peau, des orteils aux chevilles. Pour favoriser un retour veineux efficace, l’auto-massage peut se réaliser en position couchée, dans le geste précis « d’enfiler un bas » par des mouvements lents et répétés des orteils vers les chevilles et le genou.

En conclusion

Prendre soin de ses pieds au quotidien, c'est aussi savoir choisir des chaussures de ville qui vous conviennent et qui correspondent à vos activités. Enfin, n’hésitez pas à consulter :

- Votre pédicure-podologue une fois par an en visite de contrôle ;

- Votre dermatologue ou votre pédicure-podologue de façon ponctuelle en présence de symptômes ou de problèmes inhabituels.

Gérard Soulier, podologue du sport