Les régimes sur mesure : vous êtes organisé [2/4]

régimes
Le

Pour une perte de poids réalisable et durable, un régime standard (même parfaitement élaboré) ne peut pas toujours répondre aux attentes de chacun. Parce que nous avons tous nos goûts et nos préférences, notre propre mode de vie, notre façon personnelle de réagir aux changements, les solutions minceur peuvent être différentes. Exemples à suivre.

Pourquoi après quelques jours d’efforts, certains déclarent forfait alors qu’ils suivent un « régime standard ». Parce ce régime ne leur est pas adapté. La solution ? Tenir compte de sa personnalité, de ses habitudes et motivations pour choisir ce que l’on est vraiment capable de suivre. Ce sera bien plus efficace. Retrouvez-vous dans les portraits que nous avons dressés. Aujourd'hui : les fous d'organisation.

Vous aimez l’organisation

Votre profil :

Une personne d’habitudes et de méthodes. Sans agenda, vous êtes largué. Improviser ? Désolé, ce verbe n’appartient pas à votre vocabulaire. Votre objectif, c’est d’organiser votre vie le mieux possible.

Quelle stratégie pour perdre du poids ? Optimisez vos talents d’organisateur. Vous adorez faire des listes et respecter des dates ? Parfait ! Si vous voulez perdre du poids, appliquez cet amour de l’ordre à une autre partie de votre vie, c’est-à-dire justement à celle qui est régie par votre estomac. Planifiez alors vos repas comme un stratège. Ne pas savoir ce que vous allez manger avant de vous mettre à table est la raison majeure pour laquelle l’organisateur que vous êtes finit par « tricher ». Au lieu de laisser les choses au hasard, efforcez-vous une fois par semaine de fixer votre menu hebdomadaire.

Votre « régime » type

Répartition type pour « organisateur »

Petit déjeuner : le plus complet possible

- 1 boisson (café, thé) sans sucre (éventuellement édulcorée à l’aspartame, type Canderel, Carte blanche…)

- 35 à 45 g de céréales de petit déjeuner type muesli sans rajouter de sucre ou 6 tranches de pain complet, soit environ 80 à 100 g avec 1 petite portion de beurre classique (12 à 15 g) et 1 cuillère à café de confiture « légère »

- 1 bol de lait ½ écrémé ou 1 laitage sans sucre (yaourt, fromage blanc 0 à 20 %, petits-suisses 20%…)

- 1 fruit (frais ou en jus)

Déjeuner :

- 1 entrée de crudités avec une à deux cuillères de vinaigrette

- 1 plat de viande (120 à 140 g) ou de poisson (150 g environ), avec peu de sauce

- 1 assiette (environ 150 à 200 g cuits maximum) de féculents (pâtes, riz, semoule, pommes de terre, légumes secs…), juste additionnés d’une noix de beurre ou d’une cuil. à soupe de crème fraîche ou d’une cuil. à café d’huile d’olive. Pensez également aux coulis de légumes frais (tomates, dés de printanières mixés...)

- 1 petit morceau de fromage (30 à 40 g) à 45 % de MG ou moins. Il peut être éventuellement fondu dans les féculents

- 1 fruit

- 1 petit morceau de pain (30 g environ)

- 1 à 2 verres d’eau.

Dîner :

- 1 soupe ou 1 entrée comme à midi ou bien encore une entrée à base de féculents (pommes de terre en salade, taboulé…) si le plat principal n’est accompagné que de légumes verts

- 1 petite portion de viande, d’œuf, de poisson ou de jambon blanc… sans sauce

- 1 assiette de légumes verts (à volonté) cuits sans matière grasse

- ½ assiette de féculents (suivant l’entrée), soit au maximum 100 g cuits

- 1 petit morceau de fromage inférieur à 40 % (si la portion de viande n’est pas importante), pouvant même servir pour « gratiner » les légumes, ou 1 laitage sans sucre

- 1 fruit

- de l’eau, mais pas de pain

Vos aides possibles :

Tenez ce que l’on nomme un carnet alimentaire. Confiez-lui vos secrets les plus intimes, comme, par exemple, ce que vous avez grignoté dans la voiture en route pour le bureau. Un carnet de bord sert à savoir exactement ce que vous avez mangé pendant la journée. Une fois que vous le savez, vous verrez qu’il est bien plus simple de trouver des moyens pour réduire ces apports de nourriture.

L’idée de laisser une trace écrite de ce que vous mangez vous rend parano ? Il existe des sites Internet qui vous donnent le nombre exact de calories correspondant à chaque aliment. Téléchargez-en un : vous saurez à coup sûr si vous avez franchi la ligne blanche.

Programme d’entraînement correspondant :

1e semaine :

Mardi : 1 h 05 mn
25 mn à moins de 75 % FCM puis 4 fois (5 mn à 80 % FCM + 5 mn à 75 %).

Jeudi séance optionnelle : 55 mn
40 mn à moins de 75 % FCM, et 15 mn à 80 %.

Samedi ou Dimanche : 1 h 20 mn
sortie longue de 1 h 20 à moins de 75 % FCM, terminez les 20 dernières minutes de 80 à 85 % si bonnes sensations.

2e semaine :

Mardi : env. 45 mn
25 mn à moins de 75 % FCM 5 mn à 80 %, puis 3 fois (3 mn à 90 % FCM + 3 mn à 75 % FCM).

Jeudi, séance optionnelle : env. 1 h
50 mn à moins de 75 % FCM et 6 lignes droites de 80 m (si possible à jeun le matin).

Samedi ou dimanche : 1 h 20 mn
sortie longue de 1 h 20 mn à moins de 75 % FCM, puis 5 mn à 80 % FCM et 10 mn à 85 %.