Les régimes sur mesure : le fonceur [1/4]

régimes
Le

Pour une perte de poids réalisable et durable, un régime standard (même parfaitement élaboré) ne peut pas toujours répondre aux attentes de chacun. Parce que nous avons tous nos goûts et nos préférences, notre propre mode de vie, notre façon personnelle de réagir aux changements, les solutions minceur peuvent être différentes. Exemples à suivre.

Pourquoi après quelques jours d’efforts, certains déclarent forfait alors qu’ils suivent un « régime standard ». Parce ce régime ne leur est pas adapté. La solution ? Tenir compte de sa personnalité, de ses habitudes et motivations pour choisir ce que l’on est vraiment capable de suivre. Ce sera bien plus efficace. Retrouvez-vous dans les portraits que nous avons dressés. Aujourd'hui : les caractères fonceurs.

Vous avez un caractère fonceur

Votre profil :

Vous êtes plein de fougue et d’énergie, mais pour la patience : zéro ! Vous êtes toujours en « chasse » : vous êtes apparemment programmé pour chercher toujours mieux, que ce soit un job, un contrat, un plan de course, un marathon, un(e) ami(e) ou un régime amaigrissant. Votre talon d’Achille ? Si, à la minute où vous le désirez, vous n’avez pas la réponse qu’il vous faut, c’est fini : vous passez à autre chose !

Quelle stratégie pour perdre du poids ? Un régime avec des « résultats » assez rapides et vous êtes d’accord pour vous serrer la « ceinture ». La répartition qui suit est un véritable « régime express », mais attention à l’arrêt : pour éviter le phénomène « Yo-Yo » avec une reprise pondérale aussi rapide que la perte, il est nécessaire de changer vos mauvaises habitudes alimentaires sur un long terme, en douceur !

Votre « régime » type (pas plus de 2 à 3 semaines. Les jours d’entraînement, prévoyez, en plus de la collation, une à deux barres de céréales)

Répartition diététique type pour « fonceur »

Petit déjeuner :

- 1 boisson (café, thé…) sans sucre

- 40 g de céréales type muesli, spécial K ou Fitness

- 1 bol de lait (partiellement ou totalement écrémé)

- 1 fruit frais

Déjeuner :

- 1 morceau (100 à 130 g) de viande, poisson ou abat… sans sauce

- 1 assiette de féculents (150 g cuits environ) ou ½ assiette de légumes verts avec ½ assiette de féculents (pâtes, riz, semoule, pommes de terre…)

- 1 laitage sans sucre

- 1 fruit frais

- Pas de pain

Collation ou goûter éventuel :

- 1 laitage ou 1 fruit

Dîner :

- 1 soupe de légumes

- 1 viande maigre, œufs, jambon blanc, poisson, thon au naturel, surimi, jambon de volaille…

- 1 assiette de légumes verts (crus ou cuits)

- 1 laitage ou 1 fruit

- 1 petit morceau de pain (de préférence complet)

Vos aides possibles : Un complément alimentaire polyvitaminé comprenant également des sels minéraux, des oligo-éléments et éventuellement des acides gras essentiels type oméga 3. Vous pouvez aussi utiliser des substituts de repas en remplacement de temps à autres d’un des deux repas de la journée (de préférence le soir si vous vivez seul, ou le midi pour vous permettre de manger « normalement » et de ne pas vous couper de votre conjoint(e) ou de votre famille le soir). Attention, ne choisissez pas des sachets pour une diète protéinée. Il s’agit ici de substituts, solides ou « crémeux », qui contiennent également des glucides dans leur composition (lisez l’étiquette). Ils doivent aussi vous apporter au minimum 300 calories par prise. Complétez avec un fruit et un laitage pour vous remplir suffisamment l’estomac, sinon vous allez vite crier famine ! Au bout de 2 à 3 semaines, réintroduisez un peu de fromage, une à deux cuillères à soupe d’huile (colza, olive, noix…) et une part de féculents le soir.

Programme d’entraînement correspondant :

Pensez à faire vos séances dans les zones préconisées (Fréquences cardiaques) de façon à ne pas dénaturer une course privilégiant la fonte lipidique. Si vous avez encore de l’énergie à revendre en fin d’entraînement, ajoutez quelques lignes droites de 80 à 100 m, progressivement accélérées dans la limite de dix répétitions.

1e semaine :

Mardi : 50 mn
20 mn à moins de 75 % FCM puis 3 fois (6 mn à 85 % FCM + 4 mn à 75 % FCM).

Jeudi (optionnel) : 50 mn à 1 h

20 mn à moins de 75 % FCM puis 3 à 4 fois (6 mn à 85 % FCM + 4 mn à 75 %).

Samedi ou dimanche: 1 h 15 mn
40 mn à moins de 75 % FCM, 10 mn à 80 % FCM, puis 5 fois (2 mn à 90 % FCM + 3 mn à 75 %).

2e semaine :

Mardi : 1 h à 1 h 15 mn

50 mn à moins de 75 % FCM. Ajouter 10 à 15 à 80 % FCM si bonnes sensations. Terminer par 6 à 8 lignes droites de 80 m en accélération progressive.

Jeudi (optionnel) : 55 mn env. à 1 h

15 mn à moins de 75 % FCM puis 5 mn à 80 % FCM, puis 4 à 5 fois (4 mn à 85 % FCM + 4 mn à 75 %).

Samedi ou dimanche : 1 h à moins de 75 % FCM puis 20 mn à 80 % FCM selon les sensations. Ajouter 10 mn à 85 % FCM selon votre envie.