Courez et perdez jusqu'à 10 kg

femme en course
Le

Perdre de 5 à 10 kg c’est possible, c’est à votre portée, il faut vous en persuader. Mais pour y arriver vous devez absolument associer régime diététique équilibré et course à pied. L’un ne va pas sans l’autre. Nous vous donnons, dans ce dossier, tous les atouts pour connaître le succès.

Perdre du poids est à la portée de tous et de toutes, mais il faut mettre tous les atouts de son côté, ne pas se contenter d’à-peu-près, l’objectif poursuivi étant, peu ou prou, similaire à la réussite d’un « chrono » sur une course. Un objectif que, nous l’espérons, vous ne tarderez pas à programmer. En d’autres termes : il s’agit de suivre ses programmes et de les respecter sans faire d’impasses, de pauses, de coupes.

Tant en diététique qu’en course à pied. Pour perdre à coup sûr les kilos superflus qui vous gênent, vous associerez donc dans votre programme les régimes proposés par notre diététicien Damien Galtier et les plans d’entraînement aisément accessibles élaborés par Bertrand Candoré, entraîneur. Pour perdre 5 kg, outre votre plan de course, vous aurez deux solutions diététiques : soit bâtir vos repas à partir des groupes alimentaires proposés, soit utiliser le régime de base, un régime de référence qui ouvre le chapitre « perdez 10 kg en 12 semaines ».

Car pour perdre douze kilos, notre diététicien vous propose d’enchaîner, durant douze semaines 4 régimes différents, mais bien sûr complémentaires. Enfin, nous avons voulu être le plus complet possible en vous proposant les conseils du « psy » au cas où…

Les facteurs de votre réussite

Si la course à pied est sans doute le meilleur moyen pour faire perdre du poids, cette perte espérée ne peut être atteinte qu’en y associant un régime diététique adapté. Mais entreprendre un amaigrissement de 5 à 10 kg avec l’aide de la course à pied exige d’abord de s’entourer de précautions de base. Qui sont les facteurs de votre réussite.

Avant de commencer à courir un triple investissement est nécessaire :

- Psychologique, en sachant devoir accepter une certaine rigueur diététique et hygiène de vie.

- Financier, en s’équipant correctement au niveau des chaussures et vêtements, tout en sachant qu’il s’agit d’un des sports les moins onéreux à pratiquer. Pour les personnes plus aisées l’achat d’un cardio fréquencemètre est souhaitable

- Médical, en consultant son médecin afin de ne prendre aucun risque surtout sur le plan cardio vasculaire et ostéo articulaire.

Ces conditions posées et réunies, la perte de poids et le bien être qui en résultera couronneront les efforts consentis.

La chance du sujet en surpoids désireux de maigrir grâce à la course est que l’allure idéale pour atteindre son objectif est l’endurance ! C’est-à-dire une allure lente entraînant une accélération du rythme cardiaque privilégiant 75 % de la fréquence cardiaque maximum mais devant tout de même se situer au-dessus de 60 %. C’est pour cela que l’achat d’un cardio fréquencemètre est souhaitable, car il permet de contrôler facilement cette plage de fréquence (1).

À cette allure de course, l’organisme puise son énergie dans les acides gras présents dans les graisses de l’organisme et c’est pour cette raison que la perte de poids est assez facilement et rapidement obtenue à condition de ne pas absorber plus de calories que l’on en a consommées !

C’est pour cela que la diététique est primordiale en faisant la chasse aux graisses cachées et inutiles, qui viennent trop facilement remplir un réservoir que l’on essaie de vider…

Puiser dans ses réserves d’acide gras demande donc un effort entre 60 et 75 % de sa fréquence cardiaque maximale devant durer au moins 40 à 45 minutes 3 fois par semaine. Durée et fréquence devant être atteintes progressivement et dans des conditions optimales de confort et d’hydratation afin de ne provoquer aucune blessure Les conseils d’hydratation devront donc être tout particulièrement respectés.

L’utilisation de chaussures adaptées à la course, c’est-à-dire avec maintien et amorti de bonne qualité permet de protéger le système tendino ostéo articulaire de toute douleur ou blessure secondaire au surcroît de travail.

Enfin, ce programme peut être complété par l’abandon de l’utilisation des ascenseurs, des escaliers roulants, de la voiture pour des trajets courts, inférieurs à 3 km.

Pour être bien assimilé sans fatigue excessive cette transformation du mode de vie doit être accompagnée de temps de repos suffisant, surtout que bien souvent la qualité de récupération du sommeil s’en trouve améliorée.

En somme, avec l’apparition des beaux jours, aidé des conseils et plans de « Jogging International », motivez-vous et votre perte de poids acquise grâce à votre volonté et à la course vous fera adopter ce sport non plus comme une aide au modelage de votre silhouette mais comme un vrai plaisir dont vous ne pourrez plus vous passer.

(1) Pour connaître votre Fréquence Cardiaque Maximale (FCM) utilisez la formule la plus simple : 220 moins votre âge. Soit pour un coureur de 40 ans, 220 – 40 = 180. Courir à 60 % d’une FCM à 180 représente donc 108 pulsations. À vérifier sur votre cardiofréquencemètre.

Docteur Jean-Frédéric Donati